Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Ozone: un réseau de contrôle des radiations permet de résoudre les problèmes des biologistes

Un réseau de dosimètres rapides et fiables (dispositifs de détection des radiations) a été mis en place dans toute l'Europe pour aider les biologistes à observer les radiations des ultraviolets B (UVB) liées à la destruction de la couche d'ozone.

Santé

Des mesures physiques d'une très haute précision des données relatives aux radiations sont actuellement réalisées en Europe. Toutefois, les biologistes affirment que le décalage temporel entre la réalisation des mesures et la mise à disposition des données s'étend de plusieurs mois à plusieurs années même. Ceci pose des problèmes évidents aux biologistes qui doivent disposer de données de manière continue afin de pouvoir suivre les réactions aux fluctuations des radiations dans les écosystèmes. Le projet ELDONET a pour but de résoudre ce dilemme. Il se base sur l'hypothèse selon laquelle dans la plupart des cas, les mesures effectuées sur une bande sont suffisantes pour l'analyse des données biologiques. Les dosimètres ont été conçus à cet effet et installés dans toute l'Europe. Ce réseau permet de mettre les données rassemblées dans toute l'Europe à la disposition des parties intéressées le plus rapidement possible via un média public. Actuellement, tous les sites envoient les données via FTP directement au serveur central situé à Pise, en Italie ou envoient des disquettes à Erlangen, en Allemagne.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application