Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

La sécurité avant tout. Les combustibles renouvelables respectent l'environnement mais ils restent des combustibles.

Le développement de nouvelles technologies de production d'énergie implique des mesures de sécurité au niveau du stockage, de la manipulation et du chargement des combustibles renouvelables. Ce projet de recherche a pour but de garantir la sécurité requise en fournissant des informations sur douze échantillons de combustibles sélectionnés, afin d'évaluer les risques d'explosion et d'inflammation.

Changement climatique et Environnement

L'objectif global de ce projet de recherche était de définir les propriétés de divers combustibles conventionnels et renouvelables afin de rassembler des informations concernant leurs caractéristiques en matière de sécurité. Ces informations concernant la réaction de ces combustibles au cours du stockage, de la manipulation et du chargement sont très importantes pour les centrales électriques conventionnelles, mais également pour le développement de nouvelles technologies de production de l'énergie tels que les systèmes de production d'électricité sous pression IGCC et PFBC. Une étude réalisée sur deux ans (1996-1997), par VTT-Finlande, LOM-Espagne, INERIS-France, TNO-Pays-Bas et DMT-Allemagne sur le comportement de combustion spontanée et la volatilité de douze échantillons de combustibles sélectionnés a fourni des données concernant quatre biomasses d'origine forestière, quatre biomasses herbacées, deux lignites à faible teneur et deux mélanges biomasse/lignite. Les combustibles ont été soumis à divers tests simulant des conditions analogues aux conditions d'utilisation réelles. Suite à ces tests, plusieurs propriétés des combustibles sélectionnés ont été déterminées concernant leur comportement sur des surfaces chaudes et en tant que nuages pulvérulents. D'autres tests ont été effectués sur l'explosion de poussières dans des conditions simulant un séchage et une manipulation sous pression des biocombustibles, de même que des tests sur les gaz inertes afin de déterminer les conditions dans lesquelles l'explosion ne se produit pas, ainsi que des tests de suppression dans des conditions strictes. Le projet a en outre permis d'obtenir des données utiles sur l'amélioration de méthodes et de procédures permettant de déterminer les propriétés de combustion spontanée et les indices d'explosion des poussières. INERIS a construit et mis en service une nouvelle installation sous pression pour effectuer des tests de combustion spontanée. Cette installation est intéressante pour les fabricants de chaudières et les fabricants de systèmes de manipulation de combustibles et d'équipements de sécurité, ainsi que pour les conseillers en énergie, les entreprises de services publics et les autorités chargées de la réglementation, de la législation et de la normalisation des méthodes d'essai en matière de sécurité.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application