Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Sels marins et nanotechnologie pour soigner votre peau

L'association des sels minéraux et de la nanotechnologie dans les crèmes de soins pourrait être efficace contre le vieillissement de la peau et toute une variété de maladies cutanées.

Santé

Les maladies de peau affectent de plus en plus les européens, notamment en raison d'une espérance de vie qui augmente et d'une exposition accrue aux rayons ultra-violets. Un nouveau concept de soins, plus personnalisé est maintenant possible grâce aux progrès technologiques et à la biomédecine. Le projet Skin Treat, financé par l'UE et intitulé «Novel approaches for the development of customised skin treatments and services» développe des médicaments sur mesure, issus des biotechnologies et de la nanochimie afin de pouvoir appliquer ces soins de façon beaucoup plus efficace et répondre aux besoins des patients. Le projet met l'accent sur l'association de médicaments conventionnels et de sels marins (Mer Morte) avec les nouvelles technologies et les nouveaux domaines de recherches. L'équipe du projet élabore une nouvelle génération de produits pharmaceutiques personnalisés qui harmonisent le traitement idéal avec les besoins du patient. Le développement de protocoles thérapeutiques personnalisés de la peau nécessite un diagnostic précis de la maladie et une analyse approfondie des marqueurs biologiques. Des méthodes de prélèvement non invasives ou peu invasives des échantillons cutanés ont permis aux chercheurs d'établir une série de profils biologiques correspondant à certaines maladies de la peau et affections subcliniques. Un processus statistique de traitement des données a permis aux chercheurs d'observer des modèles de biomarqueurs spécifiquement associés à diverses affections cliniques. Une approche bioinformatique d'exploration des données associée à un logiciel d'analyse des biomarqueurs a également permis de mettre au point une méthode améliorée et personnalisée de diagnostic. De plus, l'analyse des données informatiques a été utilisée pour créer un système d'aide à la décision qui permet aux dermatologues et aux pharmaciens de prescrire des traitements personnalisés. L'approche du projet SkinTreat est en cours d'évaluation pour certains troubles spécifiques de la peau comme le psoriasis, la dermite de contact et le photo-vieillissement UV, une étude de faisabilité est également en cours. Les chercheurs étudient également la possibilité d'associer le palmitate de rétinol, la forme précurseur de la vitamine A qui est un composé largement utilisé pour les soins de peau, avec des substances moins conventionnelles comme les sels de la Mer Morte. Toutes les applications de soins contiendront des sels de la Mer Morte. L'équipe du projet a étudié plusieurs possibilités de capsules et de nanoémulsions pour l'application et la distribution des soins, réduisant in fine leur nombre à sept émulsions à base d'huile et cinq émulsions aqueuses. Les chercheurs ont préparé et testé avec succès ces nanoémulsions et nanodispersions contenant des sels de la mer Morte et du palmitate de rétinol.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application