Skip to main content

CASPIAN ENVIRONMENTAL AND INDUSTRIAL DATA & INFORMATION SERVICE

Article Category

Article available in the folowing languages:

Développement durable dans la région de la mer Caspienne

Des scientifiques de plusieurs pays ont réuni leurs forces pour développer un service d'informations pour la région de la mer Caspienne. L'accès à des données standardisées devrait faciliter le développement économique avec un faible impact sur l'environnement.

Économie numérique

La mer Caspienne est la plus grande masse d'eau enclavée sur Terre. Elle possède un écosystème marin unique qui est soumis à une pression croissante due à la pêche excessive, à la pollution et aux activités liées à l'exploitation gazière et pétrolière. Les cinq pays bordant la mer Caspienne sont l'Azerbaïdjan, l'Iran, le Kazakhstan, la Russie et le Turkménistan. Ces pays aux systèmes politiques et sociaux différents font face à un même problème de rétablissement de systèmes administratif et économique efficaces. De manière importante, ils partagent également le souhait de protéger le patrimoine naturel de la mer Caspienne. Un grand consortium de scientifiques engagés a initié le projet CASPINFO («Caspian environmental and industrial data & information service»), financé par l'UE. Leur objectif était de renforcer la capacité de collecte et de gestion des données dont ont besoin les parties prenantes pour faire face aux défis auxquels est confrontée la région en définissant un cahier des charges pour le système. À ces fins, les scientifiques ont constitué un réseau de parties prenantes incluant des défenseurs de l'environnement marin, des décideurs politiques, le secteur gazier et pétrolier et des organisations internationales. Une excellente coopération a abouti à la création de référentiels de données et de métadonnées actualisées dans les domaines socioéconomique, juridique et scientifique. Elle a également permis de développer une compréhension mutuelle et des relations de respect entre industriels et défenseurs de l'environnement à propos des pratiques permettant de réduire les impacts négatifs sur l'environnement. Garantir la compatibilité avec d'autres projets et systèmes de données liés à la mer représente une aubaine pour la recherche internationale comme pour les communautés locales. Les protocoles, les normes et les formats utilisés sont ceux des projets SEADATANET et BLACK SEA SCENCE du programme-cadre de l'UE, afin d'y inclure la mer Caspienne. Cependant, ce projet est unique car il inclut également des informations qui ne sont pas liées à l'environnement. Les emplacements des installations gazières et pétrolières, les aspects juridiques tels que les données sur les licences et les données socioéconomiques des entités publiques et privées impliquées dans la gestion des écosystèmes marins peuvent certainement être utiles dans d'autres domaines. Le projet CASPINFO a fourni un référentiel de données essentielles et à jour sur les informations concernant la mer Caspienne, et il a également créé un réseau viable et productif de parties prenantes. Les parties prenantes sont maintenant en mesure de faire face aux défis croissants liés à la préservation d'un écosystème fragile, tout en maintenant la compétitivité des industries associées qui sont importantes pour les économies régionales.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application