Skip to main content

OLEFIN METATHESIS AS A PRACTICAL SYNTHETIC TOOL

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des catalyseurs de métathèse pour les oléfines

Les catalyseurs sont utilisés pour accélérer ou ralentir le taux de réactions chimiques ou pour stimuler la réaction. La conception de catalyseurs pourrait ainsi permettre aux fabricants de produire divers composants pour une grande variété de produits.

Technologies industrielles

Au cours des quatre dernières années, le consortium EUMET («Olefin metathesis as a practical synthetic tool»), financé par l'UE, s'est concentré sur l'étude d'une réaction appelée la métathèse des oléfines (OM). L'OM est une réaction catalytique qui permet la formation de doubles liaisons carbone (C)-C pour produire des produits valorisables comme les polymères et les nouveaux alkalènes. Cette méthode permet des économies considérables en termes d'étapes de synthèse, grâce à l'élimination des séquences classiques, fastidieuses et nocives pour l'environnement, de protection et de dé-protection. Les partenaires d'EUMET ont atteint tous leurs objectifs au cours des quatre années du projet. Ils ont conçu et synthétisé des nouveaux précurseurs de catalyseurs OM à base de ruthénium. La rationalisation de computation de la réactivité a été utilisée pour optimiser et comprendre les mécanismes de réaction et pour évaluer le catalyseur dans les réactions de métathèse. Les membres du projet sont enfin parvenus à augmenter le potentiel de commercialisation de nouveaux complexes grâce à une performance de catalyseur optimisée pour les réactions de métathèse. Les bons résultats du projet ont fait l'objet de 70 publications dans des revues de pairs. Les membres du projet EUMET ont, de plus, pris part à d'importantes réunions présentant les dernières avancées en termes d'OM. Le travail fourni dans le cadre du projet EUMET pourrait présenter d'importants avantages économiques et sociaux. Citons, en tant qu'exemple de l'impact de ce travail, le catalyseur utilisé pour la production de l'anti-hépatique C, Simeprevir, qui a permis de réduire de 360 à 540 jours le lancement du médicament. Cette économie de temps est évaluée, à elle-seule, à environ 360-450 millions de dollars américains.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application