Skip to main content

SPINEFX: A University–Industry Network for the Training of High-quality Multidisciplinary Researchers to Deliver Enterprising, Cost-effective Surgical Solutions for Spinal Disease and Trauma

Article Category

Article available in the folowing languages:

De nouvelles solutions pour les traumatismes médullaires

Des chercheurs européens ont uni leurs forces pour étudier les pathologies spinales associées à diverses maladies. Les modalités de traitement proposées ont le potentiel de soulager la souffrance de millions de patients dans le monde.

Santé

L'épine dorsale humaine fournit la structure nécessaire à la position verticale, la mobilité et à l'ensemble d'un système musculo-squelettique sain. Toutefois, certains types de métastases cancéreuses dans l'épine dorsale et des maladies telles l'ostéoporose présentent une incidence élevée de fractures des vertèbres. Les fractures vertébrales dues à des traumatismes sont également une source significative de douleur et d'immobilité, et font peser un lourd fardeau économique sur les systèmes de santé. La mission du projet SPINEFX, financé par l'UE, était de relever ces défis médicaux et de proposer des solutions innovantes en matière de traitement des fractures vertébrales. Les activités du projet se sont axées sur la recherche de pointe et la formation de chercheurs universitaires. L'un des principaux livrables a concerné le développement d'un système microCT destiné à l'étude des échantillons d'os trabéculaires et du corps vertébral. À l'aide de ce système, les scientifiques ont pu localiser des différences dans la morphologie vertébrale à partir de différentes pathologies. Ils ont observé que les os ostéoporotiques et métastatiques présentaient une densité minérale et des propriétés structurelles différentes comparé au tissu physiologique. Afin de mieux définir le comportement sous l'application de chargement sur la dégénérescence discale, le consortium a développé un nouveau bioréacteur qui simule la mécanique discale et s'occupe du transfert de chargement sur les disques vertébraux. Cette méthode leur a permis d'identifier le potentiel anti-inflammatoire de la molécule EGCG sur le disque intervertébral. Les réalisations exploitables du réseau SPINEFX comprenaient des modèles de colonne vertébrale à plusieurs échelles et un substitut osseux à base de céramique synthétique injectable. Des informations importantes ont également été obtenues concernant le développement de ciments améliorés qui ont été testés en même temps que des matériaux commercialement disponibles sur des modèles osseux 2D et 3D. Dans l'ensemble, l'étude SPINEFX a réalisé une recherche appliquée et de base sur la biomécanique spinale et l'ingénierie médicale, offrant de nouveaux outils de diagnostic et interventions pour soigner les fractures spinales. Parallèlement, elle a formé la prochaine génération de chercheurs dans le domaine et participant actuellement au projet européen LIFELONGJOINTS qui lui a succédé.

Mots‑clés

Traumatismes médullaires, épine dorsale, musculo-squelettique, ostéoporose, fractures vertébrales, fractures des vertèbres, microCT, échantillons osseux, morphologie vertébrale, dégénérescence discale, céramique phosphocalcique, biomécanique spinale, ingé

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application