Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le succès des turbines marémotrices prédit un futur florissant pour l'énergie maritime

L'installation d'une turbine marémotrice flottante rapproche les chercheurs de l'UE de la réalisation d'un secteur énergétique maritime viable.

Une version réduite de turbine marémotrice flottante a été mise en mer avec succès au large des Orcades en Écosse, un accomplissement qui représente un pilier significatif dans le développement du secteur énergétique maritime viable d'Europe. Ce plan pilote permettra aux chercheurs de mieux comprendre les besoins en maintenance des turbines en mer et d'acquérir une expérience opérationnelle en mer. L'initiative, réalisée grâce au projet MARINET financé par le 7e PC, est le premier pas vers la mise à l'essai du prototype à échelle réelle (une turbine de 42 mètres de long et pesant 350 tonnes) qui est actuellement en cours de construction. Son déploiement est prévu pour l'année prochaine. L'UE investit d'importantes ressources pour l'énergie renouvelable (tels que l'énergie houlomotrice et des convertisseurs de courants de marées ainsi que des turbines éoliennes en mer) afin de réduire l'impact environnemental en termes d'utilisation de combustibles fossiles et d'assurer une meilleure sécurité en termes d'approvisionnement de l'énergie. Ce sont les deux questions principales à l'ordre du jour. Les chercheurs impliqués dans le projet MARINET sont confiants que les ressources énergétiques océaniques peuvent permettre de répondre à ces défis et, en même temps, créer de nouveaux emplois. Or ce secteur est encore, en grande partie, à l'étape pré-commerciale. Les ressources requises pour développer correctement le secteur (et les risques financiers inclus) sont considérables. L'objectif du projet MARINET, qui a reçu presque 9 millions de financement de l'UE, est de rassembler des partenaires à travers l'Europe dans un effort de recherche coordonnée qui évite la duplication, accélère le développement et soutient la recherche de haute qualité. Le déploiement de cette turbine flottante, qui a été menée par la société espagnole de turbines marémotrices Magallanes, en est un exemple type. Cette initiative n'aurait pas été possible sans l'aide des partenaires provenant d'autres États membres. Par exemple, le prototype à l'échelle 1:10 a été installé sur le site d'essai Shapinsay Sound du Centre d'énergie marine européen (EMEC) au Royaume-Uni (EMEC est un des partenaires du projet MARINET). Le projet vise à rationaliser et à faciliter la mise à l'essai (notamment pour les organismes plus petits) en offrant un accès gratuit aux installations d'essai de pointe telles que celle-ci. Il s'agit là d'un exemple sur la façon dont MARINET, opérationnel jusqu'en 2015, regroupe des installations de recherche et l'expertise technique de toute l'Europe. Outre offrir un accès gratuit, MARINET a également permis le réseautage de l'industrie et la formation à travers des ateliers pour les utilisateurs, des échanges de personnel et des cours de formation gratuits, afin de fournir des opportunités pour la collaboration, des entreprises communes et le développement de l'expertise. Le résultat final est un réseau coordonné des ressources et d'experts paneuropéens, facilement disponibles pour une recherche énergétique océanique. Coordonné par l'University College Cork en Irlande, MARINET implique un total de 44 installations de recherche marine spécialisées provenant de 29 partenaires distribués sur 11 pays de l'UE et un pays-partenaire du 7e PC, le Brésil. Les ressources sont partagées en quatre groupes de recherche spécifiques; énergie houlomotrice, énergie marémotrice, énergie éolienne offshore et données environnementales et questions transversales. L'objectif à long terme est de garantir le développement d'un secteur énergétique renouvelable maritime européen viable. Pour plus d'informations, veuillez consulter: MARINET http://www.fp7-marinet.eu/

Pays

Irlande

Articles connexes