Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

20 ans de CORDIS sur le Web

Le 7 novembre 2014 marque le vingtième anniversaire de l'activité en ligne de CORDIS, le service communautaire d'information sur la recherche et le développement.

CORDIS est le principal référentiel et portail public de la Commission européenne dédié à la diffusion des informations sur tous les projets de recherche financés par l'UE et leurs résultats. Dans le jargon Internet, CORDIS est «vieux»; c'est l'un des premiers services de l'UE dans ce domaine, même avant l'avènement du World Wide World et le premier site web du CERN. La création de CORDIS était une initiative de ce qui était la DG XIII suite à une décision de la Commission en 1988. Dans le cadre du programme VALUE du troisième programme-cadre (3e PC), les bases de données CORDIS initiales ont été lancées lors de la journée ESPRIT en novembre 1990. Les utilisateurs pouvaient réviser les programmes de R&D, les projets de R&D et les publications de R&D en utilisant CCL (Common Command Language) en composant le serveur ECHO (European Commission Host Organisation). Cela signifie que seuls les experts formés pouvaient utiliser ce service, cependant quelques 500 sessions d'utilisateurs ont été enregistrées au cours du premier mois. L'année 1994 a été un jalon important pour CORDIS. Le lancement du quatrième programme-cadre (4e PC) a offert, au sein du programme Innovation, un mandat explicite à CORDIS. La migration vers une nouvelle architecture système (système UNIX et similaire, bases de données Fulcrum, les serveurs web et ftp) a facilité l'introduction d'un certain nombre de nouvelles caractéristiques: une interface Windows conviviale (Watch-CORDIS) et un service Internet qui deviendrait le principal support de diffusion. Le domaine www.cordis.lu a été enregistré le 7 novembre 1994 et CORDIS a été le premier site web permanent des institutions de l'UE, suivi du serveur web Europa au début de 1995. À cette époque, CORDIS s’était déjà développé considérablement, offrant près de 130 000 archives dans neufs bases de données, avec plus de 11 000 utilisateurs enregistrés réalisant près de 15 000 sessions d'utilisateurs par mois. Une croissance considérable a suivi le lancement d'une installation web, et d'ici la fin de 1996, CORDIS comptait 24 000 utilisateurs inscrits accédant aux pages web près de 300 000 fois par mois. Suite au lancement du cinquième programme-cadre de recherche (5e PC) en 1999, CORDIS comptait près de 2,5 millions de visites d'utilisateurs par an. Le volume et la complexité de CORDIS ont été élargis, avec une gamme de nouveaux services comme le Marché de la technologie, le portail de l'Innovation, l'Espace européen de la recherche, ERAWATCH, le Module de gestion d'expert, le service de soumission de résultats, les nouvelles en polonais, en plus des services de présidence de conseils réguliers et la famille de publications CORDIS focus imprimées. Ce programme ambitieux a entraîné la prolifération de contenus web en plus des bases de données d’origine, encore croissantes et disposait en 2010 de 400 000 archives de bases de données, et de près de 350 000 utilisateurs uniques accédant chaque mois à près de 16 000 pages web téléchargeant environ 500 000 documents. Le développement du Portail des participants de la recherche a permis la rationalisation de l'expérience des utilisateurs, rassemblant les activités relatives aux participants (publication et soumission des appels, gestion de projet et référence, documents de référence, experts,...) pour laisser CORDIS se concentrer plus efficacement sur son objectif initial qui était d'offrir des informations complètes sur les projets de R&D présents et passés et sur le sort et les résultats effectués par ces projets. CORDIS contient actuellement des informations sur plus de 100 000 projets financés par l'UE, allant des plus anciens travaux de recherche de l'UE au titre du premier programme-cadre à la publication programmée des projets dans le cadre d'Horizon 2020. L'archive de base contient des fiches d'informations de projets avec des liens vers les publications à accès libre disponibles via OpenAIRE. Les projets sont complétés de résumés de rapports soumis par les participants des projets, formant à leur tour la base de résultats en bref multilingues rédigés par des rédacteurs scientifiques pour renforcer l'accessibilité des résultats de recherche pour une meilleure exploitation. La diffusion des résultats est soutenue également par un service d'actualités et d'évènements, qui contient également des articles rédigés par la communauté de recherche et le magazine research*eu consacré aux résultats, distribué à des milliers d'inscrits et disponible en format électronique. CORDIS est géré par une équipe de l'Office des publications de l'Union européenne au Luxembourg, sous la responsabilité de la Direction Diffusion et réutilisation qui gère également le portail des données publiques de l'UE, EUR-LEX, TED, Whoiswho et Eurovoc. CORDIS est suivi par le Centre de soutien commun (Common Support Centre, CSC) de la Commission européenne qui assure la mise en application coordonnée du programme-cadre Horizon 2020. La prochaine stratégie de la CE sur la diffusion et l'exploitation des résultats de recherche assurera une approche cohérente pour les programmes de recherche et d'innovation et entraînera l'évolution des services CORDIS pour les prochaines années.

Pays

Belgique, Luxembourg