Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Accroître la résistance côtière aux tempêtes et inondations

Des chercheurs financés par l'UE développent une boîte à outils en ligne pour aider différentes régions côtières pour la prévision (et la préparation contre) les inondations et les tempêtes.

Les tempêtes côtières, l'élévation du niveau de la mer et les inondations présentent une réelle menace physique et économique qui doit être prise en charge en UE. Dans cette optique, le projet RISC-KIT financé par l'UE a s'est fixé pour objectif l'établissement de prévisions précises concernant les tempêtes côtières (et des mesures d'optimisation pour prévenir les catastrophes). Aujourd'hui, afin de diffuser le message le plus largement possible, des versions plus courtes d'un document politique de RISC-KIT ont été publiées en bulgare, en français, en espagnol, en suédois, en néerlandais et en allemand, en plus de l'anglais. Ces documents soulignent l'importance de développer des stratégies de réduction des risques de catastrophes afin d'accroître la résistance côtière. Ils contiennent des informations à l'échelle nationale et locale et fournissent des exemples concrets provenant des zones côtières où les résultats du projet sont actuellement mis en œuvre. Ces documents devraient réellement bénéficier aux agences de prévision et de protection civile, aux responsables de la gestion du littoral, aux autorités locales, aux membres de la communauté, aux ONG, au public général et aux scientifiques. Un tiers de la population de l'UE vit à une distance de 50 km de la côte, où l'on estime que 30 % du produit intérieur brut (PIB) total de l'UE est produit. La valeur économique des zones côtières dans un rayon de 500 mètres des mers européennes est estimée à entre 500 euros et 1000 milliards. En effet, le coût d'inaction face aux tempêtes côtières, à l'élévation du niveau de la mer et aux inondations a été évalué à 6 milliards d'euros d'ici 2020, ce qui est considérablement plus élevé que le coût annuel représentant les mesures de précaution et d'adaptation à prendre. À l'inverse, jusqu'à 4,2 milliards d'euros en bénéfices nets pourraient être créés si des mesures sont prises. C'est là qu'entre en jeu le projet RISC-KIT. Prévu de s'achever en 2017, le projet offrira une boîte à outils en source ouverte et à accès libre qui comprend des méthodes et des approches de gestion afin de réduire le risque et d'accroître la résistance aux évènements météorologiques à fort impact dans les régions côtières. La boîte à outils est composée d'un cadre d'évaluation des risques côtiers (CRAF, pour Coastal Risk Assessment Framework), qui peut rapidement évaluer les zones à risque actuelles et futures quant aux dangers côtiers à l'échelle régionale, ainsi que d'une base de données des risques côtiers de données physiques et socio-économiques modernes et antérieures. Ensemble, ces produits aident à stimuler la prévision, la prédiction et les capacités d'alerte rapide, améliorent l'évaluation des risques côtiers à long terme et optimise le mélange des mesures de prévention, d'atténuation en cas situations d'urgence. Le projet se concentre également sur la composante sociale du changement climatique dans les zones côtières à travers l'évaluation des différents moyens que les communautés perçoivent et réagissent aux évènements catastrophiques. À cette fin, RISC-KIT a développé un rapport qui réunit les données socio-économiques, culturelles et physiques provenant de dix sites côtiers d'études de cas européens et un site au Bangladesh. Les premiers résultats soulignent l'influence des diversités culturelles et politiques sur les mesures prises afin de réduire les dangers et de prévenir les catastrophes naturelles. À travers une meilleure compréhension de cette diversité, RISC-KIT pourra stimuler la réussite de la gestion de dangers et accroître la résistance aux dangers dans les zones côtières tout en collaborant plus étroitement avec des utilisateurs finaux locaux et des parties prenantes. Pour plus d'informations, veuillez consulter: RISC-KIT http://www.risckit.eu/np4/home.html

Pays

Pays-Bas

Articles connexes