Skip to main content

Female Empowerment in Science and Technology Academia

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'évolution vers un meilleur soutien pour la carrière des femmes dans le secteur scientifique et technologique

Malgré le nombre croissant de femmes occupant des postes scientifiques et technologiques au cours de ces dernières années, celles-ci demeurent peu représentées dans les postes les plus élevés. Un projet financé par l'UE aspirait à changer ce climat de discrimination dans les postes scientifiques, mettant en place une structure qui aidera les institutions à revoir leurs pratiques et faire correctement face au déséquilibre entre les sexes.

Changement climatique et Environnement

Le projet FESTA (Female empowerment in science and technology academia) visait à améliorer l'environnement de travail des jeunes chercheuses. C'est pourquoi il a rassemblé des scientifiques de différents secteurs. Plusieurs institutions partenaires ont travaillé sur les questions majeures jusqu'ici restées dans l'oubli. Il s'agit notamment du suivi de doctorat, de la rencontre des cultures, des processus de décision et de la perception de l'excellence dans les processus de recrutement et l'environnement de travail, ainsi que les mesures de résistance à l'égalité des sexes. Le projet FESTA comptait introduire des changements dans la vie quotidienne des chercheuses, créant ainsi un environnement où leurs compétences peuvent être évaluées et stimulées. Telles sont les raisons pour lesquelles il a mis au point les outils et les lignes de conduite destinés aux sociétés de recherche qui ont compris l'importance de pallier ce déséquilibre sans savoir forcément comment faire. Pour la conception des outils transeuropéens, les entretiens ont été menés dans toutes les institutions partenaires afin de mieux appréhender le problème en le contextualisant, identifier les actions nécessaires et fournir des supports afin de pouvoir travailler. Par ailleurs, les partenaires du projet ont rassemblé des données statistiques sur le nombre d'hommes et de femmes dans chaque institution afin de sensibiliser à la situation. Les démarches de diffusion ont mis en exergue le point de départ fondamental, quoique souvent négligé, de tout changement structurel en ce qui concerne l'égalité des sexes: ce ne sont pas les femmes, mais le contexte organisationnel qui est à l'origine des problèmes d'égalité dans le milieu scientifique. Avant la fin du projet, les institutions participantes auront appris comment prendre des mesures en présence de problèmes structurels et comment favoriser la transparence et la participation active des femmes dans les décisions formelles et informelles, ainsi que pour améliorer la communication sur le lieu de travail.

Mots‑clés

Statistiques des sexes, suivi de doctorat, carrières scientifiques, rencontre des cultures, sexe et excellence, changement structurel, sensibilisation

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application