Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Mme de Palacio demande davantage de fréquences pour Galileo

S'adressant aux délégués participant à la conférence mondiale sur les radiocommunications (WRC 2000) organisée à Istanbul, la vice-présidente de la Commission européenne, Madame Loyola de Palacio, a demandé aux participants d'accorder leur soutien au programme européen de navi...

S'adressant aux délégués participant à la conférence mondiale sur les radiocommunications (WRC 2000) organisée à Istanbul, la vice-présidente de la Commission européenne, Madame Loyola de Palacio, a demandé aux participants d'accorder leur soutien au programme européen de navigation par satellite Galileo. La Commissaire, en charge des transports et de l'énergie, a précisé que l'Union européenne était prête à coopérer avec toutes les autres parties concernées dans le but de permettre un développement indépendant et complémentaire de Galileo. "L'accord conclu récemment entre la Conférence européenne des administrations des postes et des télécommunications (CEPT) et l'APT (Asia Pacific Telecommunity) témoigne de l'importance de la coopération internationale dans ce domaine", a déclaré la Commissaire. Il y a moins d'un an, l'Union européenne a décidé de développer un système de navigation par satellite et de synchronisation de précision de la prochaine génération, basé sur un modèle européen haute technologie qui devrait servir de norme industrielle pour le 21e siècle. L'UE a déjà mis au point EGNOS, un système qui amplifie les signaux GPS existants et qui est suffisamment précis pour pouvoir guider les avions civils lors de l'atterrissage. Selon la Commission, cette nouvelle technologie, dont l'utilisation devrait être confirmée dans le cadre de Galileo, révolutionnera nos systèmes de transport, améliorera la sécurité et l'efficacité et permettra de limiter les coûts liés à aux infrastructures de transport ainsi qu'aux investissements en logiciels et de réorganiser la répartition des fréquences. L'on espère également que le système pourra servir dans d'autres domaines tels que l'agriculture, les services d'urgence et la sécurité en mer. La Commission est convaincue que la communauté internationale - représentée par des délégués à la WRC 2000 - accueillera favorablement les offres de coopération de l'UE et soutiendra les demandes de fréquences destinées à Galileo.