Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Les dirigeants de l'Union européenne s'engagent en faveur de la stratégie de Lisbonne

Lors du sommet européen réuni pendant deux jours à Feira pour marquer la fin de la Présidence portugaise du Conseil, les dirigeants de l'Union européenne ont souligné la nécessité de maintenir le rythme de mise en oeuvre de la stratégie de Lisbonne visant à améliorer la situat...

Lors du sommet européen réuni pendant deux jours à Feira pour marquer la fin de la Présidence portugaise du Conseil, les dirigeants de l'Union européenne ont souligné la nécessité de maintenir le rythme de mise en oeuvre de la stratégie de Lisbonne visant à améliorer la situation de l'emploi dans une économie fondée sur la connaissance. Le Conseil a mis en lumière divers domaines d'action cibles, en commençant par le plan d'action "eEurope 2002" de la Commission européenne. Les Etats membres ont été invités à en assurer la mise en oeuvre intégrale et en temps voulu des propositions visant à créer une société ouverte à tous fondée sur la connaissance, et a invité la Commission à lui faire régulièrement rapport sur les progrès enregistrés. Le Conseil européen s'est félicité de l'engagement pris par les ministres de la recherche de l'Union européenne d'instaurer un espace européen de la recherche (voir CORDIS RCN: 15022). Il a manifesté un enthousiasme particulier au sujet des mesures proposées pour définir les critères d'évaluation des politiques de recherche et dresser la carte de l'excellence scientifique et technologique, s'engageant à mettre en réseau les programmes nationaux et européens de recherche et à établir un réseau à très grande vitesse entre les instituts de recherche. La Commission a été invitée à poursuivre le dialogue avec les autorités des Etats-Unis afin d'établir entre les centres de recherche et d'éducation de l'Union européenne et des Etats-Unis un lien transatlantique à large bande. Le Conseil a souligné l'importance des petites entreprises pour la santé de l'économie européenne, et a demandé que la Charte européenne des petites entreprises récemment adoptée fasse partie intégrante d'un cadre global pour une politique d'entreprise. Le Conseil a pris note des progrès réalisés dans l'achèvement du marché intérieur, en particulier la directive sur le commerce électronique et l'accord sur l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur, les accords politiques dans le domaine des offres publiques d'achat, l'intégration du crédit et de l'assurance dans le plan d'action concernant les services financiers, les règles nouvelles sur les marchés publics et la libéralisation des services postaux. Le Conseil européen a également approuvé les lignes directrices de la Commission visant à adapter les systèmes d'enseignement dans la Société de l'information. L'ensemble des institutions communautaires sont invitées à développer d'autres mesures utiles visant à favoriser une stratégie d'éducation et de formation tout au long de la vie. Le Conseil a également indiqué que le cadre institutionnel pour la mise en oeuvre de la stratégie de Lisbonne sera consolidé en améliorant davantage la coordination, en particulier entre la Commission et le Conseil. En réponse aux conclusions, la Présidente du Parlement européen, Madame Nicole Fontaine, a déclaré que le Sommet de Lisbonne était l'un des événements de la Présidence portugaise ayant remporté le plus de succès. "En définissant des lignes directrices précises dans ce domaine, le Sommet a donné une nouvel élan irréversible et il incombera à la Présidence française de le développer. Nous sommes d'ores et déjà convaincus de sa volonté en ce sens.

Pays

France

Articles connexes

Politiques et directives

16 Juin 2000