Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Pour une gestion responsable et sûre des déchets radioactifs

Alors que le stockage près de la surface des déchets nucléaires à vie courte a atteint la maturité industrielle, ce n'est pas encore le cas du stockage en couche géologique profonde des combustibles usés à vie longue. Une initiative financée par l'UE a rassemblé des régulateurs et des organismes techniques de sécurités (OTS) pour développer un réseau d'experts indépendants et évaluer les sites de stockage en couche géologique profonde.

Technologies industrielles

Le stockage en couche géologique est une solution largement acceptée pour une gestion sûre des déchets radioactifs et du combustible usé à vie longue. Cependant, les politiques, la recherche et la mise en œuvre varient largement d'un état membre de l'UE à l'autre. Alors que de nombreux pays européens travaillent encore à l'établissement de politiques, la France, la Finlande et la Suède ont déjà délivré des autorisations de construction. Les organisations de gestion des déchets (OGD) sont responsables de l'établissement des exigences et conditions pour la construction, le fonctionnement et la fermeture des sites de stockage en couche géologique profonde. Les évaluateurs de ces documents d'orientation devront disposer de connaissances et de compétences spécialisées pour évaluer la conformité aux réglementations par le biais d'inspections sur site et d'activités de R&D. Le projet SITEX (Sustainable network of independent technical expertise for radioactive waste disposal), financé par l'UE, visait à établir et développer une telle expertise parmi ces évaluateurs. L'accent avait été mis sur l'harmonisation des politiques et des programmes entre les autorités de réglementation, les OTS et les OGD. Les scientifiques ont préparé une liste complète des problèmes de sécurité critiques et des problèmes relatifs au développement et la mise en œuvre des sites de stockage géologique. Pour ces questions, l'équipe a donné la priorité à des activités de R&D en veillant à engager un dialogue scientifique avec l'organisation Implementing Geological Disposal of Radioactive Waste Technology Platform. L'étape suivante a été d'examiner les méthodologies et d'assimiler les expériences tirées d'initiatives nationales ayant contribué à engager les parties prenantes civiles dans la mise en oeuvre de projets de stockage en couche géologique profonde. Enfin, les partenaires de SITEX ont préparé un avant-projet de cadre de travail en vue d'établir un réseau d'experts indépendants, dont la mission sera de développer une expertise technique sur la sécurité des sites de stockage en couche géologique profonde. Les connaissances sur les processus fondamentaux du confinement et de l'isolement des déchets radioactifs dans ce type de sites sont aujourd'hui matures. La supervision de la mise en oeuvre de ces sites de stockage par des experts indépendants devrait susciter la confiance du public et développer l'utilisation de cette solution largement acceptée pour la mise au rebut des déchets radioactifs.

Mots‑clés

Déchets radioactifs, stockage en couche géologique profonde, combustible usé, sites de stockage géologique, problèmes de sécurité critiques

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application