Skip to main content

Test of Rolling Stock Electromagnetic Compatibility for cross-Domain interoperability

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un chemin de fer européen plus sûr

Un projet européen cherchait à améliorer la définition du test pour garantir l'interopérabilité des trains en tenant compte des communications de l'ERTMS de niveau 1-2 et des systèmes de signalisation.

Technologies industrielles

Les interférences électromagnétiques des trains et de multiples systèmes de communication et de signalisation ferroviaire sont devenus une préoccupation majeure pour les fabricants de matériel roulant et les exploitants d'infrastructures ferroviaires. Les normes harmonisées de compatibilité électromagnétique (EMC) en vigueur sur les réseaux ferroviaires ne garantissent pas l'interopérabilité entre les trains et les systèmes de signalisation. Cette situation entraîne d'importantes pertes de temps et de ressources pour les fabricants, en termes d'intégration système et de signalisation des voies, et peut présenter un risque pour les exploitants. Le projet TREND («Test of rolling stock electromagnetic compatibility for cross-domain interoperability»), financé par l'UE, a étudié et conçu les sites et les installations de test EMC nécessaires à l'harmonisation des tests d'approbation du matériel roulant pour fret et passagers. Il a tout particulièrement étudié les interférences avec les systèmes de communication et de signalisation ferroviaire, reproduisant les pires conditions de courants permanents et de courts-circuits transitoires. Un modèle électromagnétique 3D a été dédié à chacun des systèmes de communication et de signalisation du matériel roulant et de l'infrastructure ferroviaire. Ils ont été classés en quatre catégories: la signalisation ponctuelle (module de transmission par balise), le circuit de voie à courant continu, les systèmes GSM-R (Global System for Mobile Communications – Railway) et les systèmes de services de diffusion. À partir des exigences de sécurité et de disponibilité de ces systèmes, le projet TREND a défini la procédure de test nécessaire à la reproduction des pires conditions, c'est-à-dire des émissions électromagnétiques du matériel roulant susceptibles d'affecter l'interopérabilité des systèmes, y compris les phénomènes transitoires. L'étude spécifique des comportements de temps-fréquence des signaux transitoires a été une étape scientifique majeure du projet. Le transport ferroviaire est un secteur de développement économique et environnemental essentiel. Les activités menées dans le cadre du projet TREND devraient aider à accélérer la commercialisation du matériel roulant équipé, améliorer la disponibilité de l'infrastructure ferroviaire et renforcer la sécurité des passagers. En outre, l'interopérabilité et la compatibilité renforcées des divers réseaux ferrés sont essentiels pour éviter les obstacles liés à l'utilisation des grands réseaux européens et équipements de fournisseurs différents.

Mots‑clés

Chemins de fer, interopérabilité, systèmes de signalisation, matériel roulant, compatibilité électromagnétique, BTM, GSM-R, circuits de voie, services de diffusion, procédure de test, installation de test, site de test

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application