Skip to main content

A survey of the European cardiovascular research landscape and recommendations for future research strategy

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'état de la recherche sur les maladies cardiovasculaires dans l'UE

Des chercheurs ont examiné le paysage de la recherche et de l'innovation dans le domaine des maladies cardiovasculaires (MC) dans l'Europe. Leur objectif était de déterminer dans quelle mesure la duplication entre les programmes de recherche nationaux et les lacunes empêchant l'innovation.

Santé

Le projet CARDIOSCAPE (A survey of the European cardiovascular research landscape and recommendations for future research strategy) a tenté de fournir des recommandations pour la future stratégie de recherche de MC. À cette fin, l'équipe a tenté d'identifier la majorité des besoins de recherche et des approches soutenant une meilleure valorisation des résultats de projet. L'équipe s'est également penchée sur les moyens de renforcer la transmission des résultats scientifiques aux pratiques cliniques. Financé par l'UE pour une période de 23 mois, l'initiative a été dirigée par la Société européenne de cardiologie (SEC) en partenariat avec PNO Consultants, un comité de consultance indépendant sur les bourses. Au total, 157 organisations européennes ont apporté des informations sur le financement offert par la recherche sur les MC. Les membres du projet établissent des partenariats mobilisés par la SEC ces dernières années pour développer un réseau complet comprenant des acteurs de l'industrie, du secteur universitaire et de tous les domaines dans le cycle de l'innovation, ainsi que les décideurs politiques nationaux et européens. Les alliances interdisciplinaires et une approche collaborative sont considérées comme étant vitales à l'innovation en matière de santé et de la prévention contre les maladies. La recherche a produit une gamme de résultats intéressants relatifs à la recherche sur les MC en Europe. Par exemple, des 876 millions d'euros accordés pour la recherche de la MC par le biais de régimes de financement ouverts de 2010 à 2020, un tiers provenait de l'UE et deux tiers de sources nationales (publiques et privées). De même, le financement de la recherche a été plus important pour le cancer même si les MC est la première cause de décès dans l'UE. Le site web du projet détient la première base de données sur la recherche sur les MC en Europe et offre des informations sur les programmes de financement nationaux. Cet inventaire non exhaustif peut être référencé pour la comparaison avec des sources de financement nationales. Différents types d'utilisateurs, y compris les décideurs politiques, des organismes de financement et des chercheurs, peuvent accéder aux données pour les examiner selon différents points de vue. L'inclusion constante de ces nouvelles données dans cet outil de valeur nous aidera à améliorer les connaissances sur la recherche sur les MC effectuées dans l'UE. De plus, les processus développés pour la compilation, la classification et l'interrogation des données peuvent être appliqués aux domaines pertinents de la recherche médicale. CARDIOSCAPE a fourni des résultats tangibles qui aideront à renforcer la recherche sur les MC. Les conclusions du projet devraient minimiser les efforts de recherche fragmentés et encourager une approche collaborative qui bénéficiera ultérieurement au secteur de la santé, aux chercheurs et à l'industrie et aux patients.

Mots‑clés

Maladie cardiovasculaire, recherche et innovation, stratégie de recherche, cardiologie, soins de santé

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application