Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des télescopes pour visualiser le Big Bang

L'Agence spatiale européenne a signé son plus important contrat pour la construction de deux télescopes spatiaux, Herschel et Planck, qui seront lancés en 2007. Ils sont conçus pour donner une vision sans précédent de la naissance de l'univers. Herschel, du nom de l'astronome...

L'Agence spatiale européenne a signé son plus important contrat pour la construction de deux télescopes spatiaux, Herschel et Planck, qui seront lancés en 2007. Ils sont conçus pour donner une vision sans précédent de la naissance de l'univers. Herschel, du nom de l'astronome britannique qui a découvert l'infrarouge, sera le premier télescope spatial couvrant la bande d'onde complète de l'infrarouge lointain. Il donnera des informations sur la formation et l'évolution des premières étoiles et galaxies. Planck, qui porte le nom du Prix Nobel allemand de physique, analysera les rayonnements micro-ondes d'origine cosmique, restes du premier rayonnement qui a rempli l'univers et fenêtre sur la naissance de notre univers. Le consortium qui a remporté le marché est dirigé par le mandataire, Alcatel Espace (France), avec Astrium GmbH (Allemagne) et Alenia Spazio (Italie). Il développera, fabriquera et lancera les satellites qui porteront les télescopes. Les satellites seront lancés ensemble sur orbite haute par un lanceur Ariane 5 depuis la base de Kourou (Guyane française). Après le lancement, le lanceur se séparera des deux satellites qui prendront des orbites séparées à environ 1,5 million de kilomètres de la Terre. Le consortium devra également s'assurer que les satellites sont pleinement opérationnels et capables de renvoyer correctement les données à la Terre. Ces satellites représentent des défis technologiques nouveaux, dont l'un des plus importants est la nécessité de conserver certains composants du télescope à une température proche du zéro absolu.