Skip to main content

Viability verification and market launch preparations for outdoor electronic message board displays

Article Category

Article available in the folowing languages:

Surfer sur la vague des signes électroniques à énergie solaire

Les panneaux électroniques et de messages d'extérieur (OEMB) à énergie solaire sont un excellent exemple de publicité écologique et sont une alternative intéressante aux panneaux à diodes luminescentes actuels envahissant les villes. Des entreprises européennes se sont appuyées sur le succès d'un projet financé par l'UE pour commercialiser cette technologie durable à fort impact sur l'économie de l'UE.

Énergie

Les grands modules d'affichage extérieur à connexion de données sans fil et panneaux solaires construits lors du projet E-SIGNAGE précédent n'étaient pas encore commercialisables directement sans une onéreuse étude de marché préalable. Le projet E-SIGNAGE-D (Viability verification and market launch preparations for outdoor electronic message board displays), financé par l'UE, s'est donc intéressé à la viabilité commerciale du module d'affichage du projet E-SIGNAGE. Le but était de réduire le délai de mise sur le marché. Les partenaires du projet ont réalisé des recherches de marché approfondies avant de vérifier le potentiel des OEMB à énergie solaire pour trois applications ciblées: un panneau d'informations aux passagers en temps réel, une étiquette électronique de gondole ainsi qu'un panneau variable de limitation de vitesse. Les nouveaux dispositifs d'affichage électronique fournissent des illustrations ressemblant à du papier utilisent la technologie du système mondial de communications mobiles (GSM) pour la communication sans fil. Cette technologie associe en particulier des matériaux en e-papier en boule froissée et des nanomatériaux de carbone développés par les partenaires. Le e-papier permet d'activer les couches d'avant-plan pour l'affichage en extérieur alors que les nanotubes et nano-boutons en carbone sont utilisés dans l'électronique d'avant-plan et d'arrière-plan. Les nanomatériaux de carbone se sont avérés solides et flexibles, d'une faible résistance électrique et disposant de propriétés optiques exceptionnelles telles qu'un degré de transparence élevé, d'un faible trouble, d'une neutralité des couleurs et d'un excellent indice de réfraction. D'après les estimations, le marché des systèmes d'informations aux passages devrait atteindre 18,2 milliards d'euros d'ici 2019 et celui des panneaux de limitations de vitesse variables dépasse désormais 5,5 milliards d'euros. Ces montants élevés reflètent l'impact potentiel de la recherche E-SIGNAGE-D dans ces segments de marché et permet aux partenaires de fournir des dispositifs clés en main répondant aux attentes des clients et des utilisateurs.

Mots‑clés

Énergie solaire, panneaux électroniques, tableau de messages, module d'affichage, E-SIGNAGE-D

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application