Skip to main content

The challenges of diversity for current societies: Its impact on social capital and well-being through the lens of identity

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'énergie positive du multiculturalisme

Une société multiethnique et multiculturelle peut apporter de nombreux avantages, mais également être perçue comme une menace. En mettant en évidence les avantages du multiculturalisme, une étude plus globale et de plus longue durée du phénomène pourrait contribuer à surmonter les préjugés et l'ethnocentrisme.

Société

La diversité et le multiculturalisme sont censés enrichir les sociétés et élargir leurs horizons. Cependant, face à une augmentation de l'immigration et aux bouleversements géopolitiques, de nombreuses sociétés se sentent menacées par les changements touchant leurs communautés. Ces peurs se sont traduites par l'émergence de partis d'extrême-droite, ainsi que par le Brexit et les nouvelles politiques anti-immigration aux États-Unis. Le projet DIVID (The challenges of diversity for current societies: Its impact on social capital and well-being through the lens of identity), financé par l'UE, a étudié comment les nouveaux venus ont affecté les sociétés et a été leur réel impact sur le bien-être de ces sociétés. La documentation existante sur le multiculturalisme et l'immigration montre en général que, dans les sociétés multiculturelles, les gens font moins confiance à leurs voisins et tendent à être plus apathiques ou désenchantés sur le plan politique. L'équipe du projet a évalué le pessimisme global en mesurant l'impact de la diversité ethnique et religieuse sur la qualité de vie des personnes, c'est-à-dire sur leur bien-être et leur santé. Alors que les précédentes études sur le sujet avaient tendance à se limiter à des contextes et des périodes spécifiques, l'équipe du projet a adopté une perspective plus générale s'étendant sur plus de trois décennies. Elle a exploité les résultats d'enquêtes générales réalisées dans différents pays, pour détecter les différences en termes de bien-être, liées par exemple au produit intérieur brut, aux inégalités sociales et à l'espérance de vie. Les données ont concerné 114 pays et 500 000 participants. Il est intéressant de noter que les résultats ont montré que la diversité ethnique et religieuse au niveau national était associée à une meilleure santé et un plus grand bien-être. Alors que, sur un plan personnel, les individus peuvent percevoir la diversité ethnique et religieuse comme une menace sur leur culture ou leur identité, l'effet de la diversité sur un pays dans son ensemble est positif. Les résultats apportent des informations précieuses pour le débat sur l'immigration et le multiculturalisme, en particulier à un moment où l'on observe une progression des mouvements antimondialistes, anti-immigration et protectionnistes. Les résultats peuvent également contribuer à surmonter les tensions religieuses et renforcer les arguments contre l'épuration ethnique. Il existe maintenant des preuves épistémologiques pour soutenir la tolérance, l'inclusivité et le multiculturalisme.

Mots‑clés

Multiculturalisme, diversité, immigration, DIVID, bien-être, diversité religieuse

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application