Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Lancement d'une Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information en janvier 2004

Une Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA) sera lancée suite à la conclusion d'un accord entre le Conseil Télécommunications de l'UE et le Parlement le 20 novembre. L'ENISA commencera à exercer ses activités en janvier 2004, avec un ...

Une Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA) sera lancée suite à la conclusion d'un accord entre le Conseil Télécommunications de l'UE et le Parlement le 20 novembre. L'ENISA commencera à exercer ses activités en janvier 2004, avec un budget de 24 millions d'euros pour 5 ans, moins d'un an après la première proposition de la Commission européenne quant à sa création. L'objectif de l'agence consiste à aider la Commission et les Etats membres à coopérer plus efficacement en cas de problèmes de sécurité des réseaux et de l'information, tels que les plantages informatiques, les défaillances des réseaux des technologies de l'information (TI), les virus et l'interception non autorisée de communications. Erkki Liikanen, le Commissaire européen en charge des Entreprises et de la Société de l'information, s'est déclaré satisfait de l'accord interinstitutionnel: "Je suis très heureux que le Parlement tout comme les Etats membres aient compris qu'il était urgent de mettre en place cette agence et qu'ils soient parvenus à un accord dès la première lecture de la proposition. Toutes les parties prenantes aux questions de sécurité des réseaux et de l'information préconisaient une coopération plus rapprochée, et l'ENISA offre l'infrastructure nécessaire." Le Conseil est parvenu à un accord visant la création de l'agence à la suite du vote par le Parlement européen, le 19 novembre, d'une proposition de compromis élaborée par les deux institutions. Bien que la Commission ait au départ proposé que l'ENISA assume des fonctions de coordination et de normalisation, telles que la promotion des normes de sécurité et des programmes de certification, le Conseil et le Parlement ont accepté de limiter le rôle de l'agence à celui d'un comité consultatif pour les Etats membres et la Commission. L'ENISA se devra également de faciliter une coopération et un échange d'informations accrus entre les pays de l'UE sur les questions liées à la sécurité des réseaux et de l'information. Si les problèmes de sécurité des réseaux et de l'information sont essentiellement les mêmes dans tous les Etats membres, le stade de résolution est variable d'un pays à un autre. Par ailleurs, les Etats membres doivent encore convenir de la meilleure approche à adopter dans de nombreux cas. L'ENISA remplira la fonction de centre des connaissances relatives aux questions de sécurité des réseaux et de l'information et favorisera une réponse mieux coordonnée au problème à travers l'Europe. La mission de l'agence consiste en outre à informer les citoyens, les entreprises et les administrations des risques qu'implique l'usage d'Internet et des systèmes de l'information; elle donnera ainsi des conseils sur les méthodes de protection contre ces menaces. L'ENISA devra également remplir un certain nombre de fonctions en matière d'évaluation et de gestion des risques, ainsi qu'effectuer un suivi de l'évolution des efforts dans les domaines de la recherche et de la normalisation, en collaboration avec l'industrie. L'agence sera temporairement basée à Bruxelles, en attendant que les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE ne décident d'un emplacement permanent.

Articles connexes