Skip to main content

PROFessional multi-disciplinary TRAining and Continuing development in skills for NZEB principles

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une nouvelle plateforme fournit des ressources en formations écoénergétiques

Les professionnels du bâtiment peuvent améliorer leurs compétences en matière d’efficacité énergétique en utilisant une nouvelle plateforme en ligne financée par l’UE. Du matériel de formation est disponible gratuitement pour aider les architectes, ingénieurs et autres professionnels à améliorer la conception et la construction des bâtiments à faible consommation d’énergie.

Technologies industrielles

Le projet PROF-TRAC (PROFessional multi-disciplinary TRAining and Continuing development in skills for NZEB principles) a développé une plateforme de formation ouverte à la fois gratuite et continuellement mise à jour. Elle comprend un système de formation et de qualification volontaire au niveau de l’UE qui peut être adapté au niveau national pour répondre à des besoins spécifiques, ainsi que des informations sur les profils professionnels nécessaires pour réaliser des bâtiments écoénergétiques (NZEB). La plateforme propose également des outils d’auto-évaluation gratuits pour que les professionnels évaluent compétences et connaissances et identifient ainsi leurs lacunes, ainsi que des programmes de formation des formateurs et des séminaires en ligne. «Il s’agit d’un référentiel de matériel de formation», explique le Dr Peter Op ’t Veld, coordinateur du projet PROF-TRAC de chez Huygen Installatie Adviseurs aux Pays-Bas. «Les professionnels de la construction peuvent d’abord utiliser notre méthodologie pour cartographier leurs compétences et identifier les lacunes en matière de formation, puis sélectionner les ressources qui leur conviennent le mieux.» Achevée en février 2018, la plateforme est déjà utilisée par d’autres projets H2020 financés par l’UE, comme BIMplement et TripleA-reno, comme une précieuse aide à la formation. Accroitre les compétences des professionnels Le projet PROF-TRAC a été lancé en 2015 pour répondre au besoin d’amélioration des compétences des professionnels du bâtiment, comme les architectes et les ingénieurs, dans le domaine de la construction et de la rénovation écoénergétiques. «PROF-TRAC est issu d’un précédent projet dans lequel nous avons développé du matériel pédagogique spécifiquement destiné à encourager la conception interdisciplinaire de la construction écoénergétique», explique Peter Op ’t Veld. «Il manquait cependant des outils pour encourager la collaboration entre les «cols blancs», comme les architectes et les ingénieurs.» Le projet a donc cherché à développer des cours qui rassemblent les principes architecturaux de la construction écoénergétique avec, par exemple, des défis d’ingénierie mécanique. Pour ce faire, l’équipe du projet a travaillé avec trois organisations européennes clés: le Conseil des architectes d’Europe (CAE); le REHVA (représentant des ingénieurs dans les services du bâtiment); et Housing Europe, la fédération européenne du logement public, coopératif et social. «Pour Housing Europe, il a été reconnu que les gestionnaires d’installations devraient être formés et perfectionnés pour la phase opérationnelle des bâtiments zéro énergie, ainsi que pour la maintenance et l’approvisionnement», explique Op ’t Veld. Remédier aux déficits de compétences Le projet a commencé par développer une méthodologie efficace pour identifier les compétences professionnelles nécessaires à la construction écoénergétique. Cela a permis d’identifier les lacunes dans les compétences et les connaissances qui pourraient ensuite être comblées par la création de programmes de formation. Le projet a ensuite développé des programmes européens de qualification pour les professionnels impliqués dans la construction écoénergétique. «Cela a été mis en œuvre tout au long du projet et constituait la dernière tâche à accomplir», poursuit Op ’t Veld. Le projet a également mis en place des sessions de formations pour les formateurs. «Nous avons choisi l’approche de la formation des formateurs plutôt que de mener des sessions à grande échelle», explique Op ’t Veld. «L’idée est que ces experts formés puissent ensuite concevoir des cours nationaux et organiser des sessions de formation à l’échelle nationale. Ces formateurs agiront comme des ambassadeurs du projet PROF-TRAC et pourront créer un effet boule de neige en initiant de nouvelles formations.» Cinq sessions de formation ont été organisées au total avec des membres des sections nationales des organisations d’architecture et d’ingénierie impliquées dans PROF-TRAC. Le projet a permis de former avec succès 128 formateurs certifiés NZEB venus de 23 pays, qui ont ensuite formé plus de 1 300 architectes, ingénieurs et responsables de site. Deux autres sessions de formation ont pris la forme de séminaires en ligne. Une liste de formateurs certifiés PROF-TRAC et d’organismes de formation à travers l’Europe est disponible sur la plateforme. «Le matériel de formation et les ressources disponibles sur la plateforme de PROF-TRAC contribueront à réduire l’inadéquation des compétences pour les professionnels et à augmenter la capacité de gestion à soutenir l’innovation et l’utilisation de l’énergie durable dans la construction», commente Op ’t Veld. Les cours PROF-TRAC se poursuivront, avec au moins 50 séances prévues au cours des cinq prochaines années et environ 1 700 professionnels supplémentaires à former, en utilisant le catalogue de matériel de formation en accès libre qui a été développé par le projet. «Ainsi, bien qu’officiellement terminé, l’héritage de PROF-TRAC se fera sentir pendant encore de nombreuses années», conclut Op ’t Veld.

Mots‑clés

PROF-TRAC, construction, bâtiment, formation, construction écoénergétique (NZEB), énergie, architectes, ingénieurs

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application