CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Earth Observation Value Adding Services – Earth Observation Design and Publishing Service

Informations projet

N° de convention de subvention: 755899

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Février 2017

  • Date de fin

    31 Janvier 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.2.1.6.

H2020-EU.2.3.1.

  • Budget total:

    € 2 851 217,50

  • Contribution de l’UE

    € 1 995 852,25

Coordonné par:

SINERGISE LABORATORIJ ZA GEOGRAFSKEINFORMACIJSKE SISTEME DOO

Français FR

Tirer parti des données spatiales obtenues grâce au système d’observation de la Terre

L’UE est à l’origine d’une initiative dont l’objectif est d’exploiter le potentiel que représentent les données satellitaires européennes pour chacun d’entre nous, de l’entreprise de premier ordre à l’amateur éclairé.

Espace
© whiteMocca, Shutterstock

Via les satellites Sentinel, l’UE a investi des milliards d’euros dans le développement d’un système d’Observation terrestre (OT) à l’échelle mondiale. Destiné à l’origine à la surveillance de l’environnement, il appert que ce système représente également un énorme potentiel pour l’industrie, dont la conséquence est une explosion de la demande de données, demande à laquelle les systèmes existants ne sont pas en mesure de répondre. C’est dans ce cadre que le projet EO-VAS financé par l’UE entre en jeu. «De plus en plus d’entreprises commencent à prendre conscience de la valeur des données satellitaires de l’UE, mais la complexité de la télédétection rend difficile l’exploitation et la création de valeur à partir de ces données», explique le coordinateur du projet, Grega Milcinski. «Le projet EO-VAS a donc été conçu pour résoudre ces problèmes et faciliter la création par les entreprises de nouveaux services d’observation terrestre à l’échelle internationale». Le principal résultat du projet est Sentinel Hub, un service de traitement et de distribution des données satellitaires. Le but ultime est de créer un ensemble d’outils qui permettront à toutes les organisations commerciales ou de recherche de mettre facilement et simplement au point de nouvelles applications et de nouveaux services à partir des pétaoctets de données OT obtenues via Copernicus, le programme de surveillance terrestre de l’UE, et via d’autres missions satellitaires. Traiter plus d’un million de demandes par jour Copernicus fournit des données satellitaires gratuites, complètes et ouvertes. Le programme est mis au service de six domaines: la terre, la surveillance de l’environnement marin, la surveillance de l’atmosphère, le changement climatique, la gestion des urgences et la sécurité. M. Milcinski explique que, alors que le projet EO-VAS n’est qu’à mi-parcours, l’équipe dispose déjà de résultats qui vont bien au-delà de l’objectif initial. «Nous avons réussi à optimiser les coûts de traitement des données, qui représentaient des centaines de milliers d’euros auparavant, si bien que nous avons pu ouvrir une partie des services au public gratuitement, libérant ainsi l’immense valeur masquée de ces données et donnant à presque tous la possibilité d’observer les changements se produisant sur Terre sur une base hebdomadaire», explique-t-il. «Nous traitons entre 1 et 2 millions de demandes chaque jour, la moitié d’entre elles nous parviennent par l’intermédiaire de nos services gratuits et l’autre via notre offre commerciale». Le plus surprenant jusqu’ici est probablement le constat que les données OT s’avèrent être pertinentes pour un bien plus large public que ce que nous imaginions. Faire de l’OT un terrain de jeu Sentinel Playground est une application qui utilise la technologie Sentinel Hub pour permettre au grand public d’explorer ces données, que ce soit pour voir les dernières images d’un feu de forêt, pour observer les effets d’une sécheresse ou pour visiter «virtuellement» l’Antarctique. Cela permet d’élargir la portée des résultats de Copernicus et de générer de nouveaux besoins, auxquels pourront répondre les entreprises qui recourent aux services de EO-VAS. Et cela démontre également qu’il est possible de mettre en place des services à valeur ajoutée à partir des services proposés par Sentinel Hub. Selon M. Milcinski, par le passé, une application telle que Sentinel Playground n’aurait pu être développée que par des acteurs majeurs du marché, comme Google, disposant d’infrastructures et de ressources financières significatives. «Aujourd’hui, avec l’aide de Sentinel Hub et des données ouvertes et gratuites de Copernicus, tout le monde peut en tirer parti en quelques minutes». Copernicus a permis d’obtenir une image complète du monde tous les cinq jours. EO-VAS exploitera de fait ces données à l’échelle mondiale, ce qui permettra de mettre au point un vaste ensemble d’applications dans des domaines tels que l’agriculture de précision, la surveillance des forêts, la surveillance de l’environnement et la sécurité. Ce qui est certain, c’est que le prochain défi sera de gérer la prise de conscience que la quantité de données est si importante que l’apprentissage machine sera indispensable pour les exploiter complètement. Et ça, souligne M. Milcinski, c’est encore un nouveau territoire à explorer.

Mots‑clés

EO-VAS, Copernicus, données satellitaires, Sentinel Hub, observation terrestre, surveillance environnementale, Sentinel Playground

Informations projet

N° de convention de subvention: 755899

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Février 2017

  • Date de fin

    31 Janvier 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.2.1.6.

H2020-EU.2.3.1.

  • Budget total:

    € 2 851 217,50

  • Contribution de l’UE

    € 1 995 852,25

Coordonné par:

SINERGISE LABORATORIJ ZA GEOGRAFSKEINFORMACIJSKE SISTEME DOO