Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'ESA et la Russie lancent un nouveau partenariat

L'Agence spatiale européenne (ESA) a signé un accord avec la Fédération de Russie établissant une coopération à long terme ainsi qu'un partenariat pour le développement, la réalisation et l'utilisation de lanceurs. L'accord a été signé à Moscou le 19 janvier dernier et s'ins...

L'Agence spatiale européenne (ESA) a signé un accord avec la Fédération de Russie établissant une coopération à long terme ainsi qu'un partenariat pour le développement, la réalisation et l'utilisation de lanceurs. L'accord a été signé à Moscou le 19 janvier dernier et s'inscrit dans le cadre d'un accord de coopération déjà existant relatif à l'exploration et à l'utilisation de l'espace entre les deux partenaires. Le nouvel accord de partenariat poursuit deux objectifs: l'exploitation du lanceur russe Soyuz à partir de la base de lancement de l'Europe implantée en Guyana française, et la coopération dans le cadre de la recherche et du développement pour de futurs lanceurs. Le programme "Soyuz at Europe's Spaceport" (Soyuz à la base de lancement européenne) finance la construction des équipements de lancement de Soyouz en Guyana française, ainsi que les adaptations nécessaires pour permettre au vaisseau russe de lancer à partir des équipements européens de Kourou. Le financement de ce programme optionnel de l'ESA est assuré grâce à la participation de nombreux États membres de l'ESA, et grâce à un prêt supplémentaire de la Banque européenne d'investissement (BEI) à Arianespace. Les travaux de préparation de la base de lancement pour Soyuz sont déjà en cours, et le premier lancement est prévu pour 2007. Le second pilier de l'accord couvre les efforts conjoints de l'ESA et de la Russie pour le développement d'une nouvelle génération de lanceurs. Les ingénieurs russes et européens uniront leurs forces pour mettre au point des moteurs liquides réutilisables, des débarcadères liquides réutilisables ainsi que des véhicules expérimentaux. L'ESA espère mettre au point une nouvelle génération de lanceurs pour 2020.

Pays

Russie