Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un coordinateur polonais compare les expériences de deux projets communautaires

Pawel Bartoszek, du parc scientifique et technologique de Poznan, en Pologne, jouit d'une grande expérience dans les projets communautaires puisqu'il a coordonné deux projets au titre du sixième programme-cadre (6e PCRD). Comparant ses expériences dans le cadre de ces deux pro...

Pawel Bartoszek, du parc scientifique et technologique de Poznan, en Pologne, jouit d'une grande expérience dans les projets communautaires puisqu'il a coordonné deux projets au titre du sixième programme-cadre (6e PCRD). Comparant ses expériences dans le cadre de ces deux projets, M. Bartoszek a donné un conseil aux coordinateurs de projets en cours: un site web efficace constitue le "facteur décisif" du succès d'un projet. Se confiant à CORDIS Nouvelles, M. Bartoszek a expliqué que le simple fait de proposer un site comportant les profils des participants avait garanti le succès d'une convention d'affaires organisée dans le cadre du projet FOODLINK. Par contre, il a fallu organiser manuellement les rencontres de partenaires pour le projet POLFOOD, ce qui n'a pas permis d'obtenir les résultats escomptés. "Dans le cadre du projet FOODLINK, tous les profils des participants ont été publiés sur le site web quelques semaines avant la convention d'affaires", a expliqué M. Bartoszek. "De cette manière, chaque participant a pu choisir le partenaire qu'il souhaitait rencontrer et avec lequel il voulait parler. Certains participants ont choisi de rencontrer jusqu'à douze personnes. En tout, une centaine de rencontres ont été organisées. Cela été un beau succès", a-t-il ajouté. Financé en tant qu'action de support spécifique (ASS) au titre du sixième programme-cadre, le projet FOODLINK réunit onze partenaires d'Europe orientale, de Turquie, d'Espagne et des Pays-Bas. Ses objectifs consistent à accroître la participation des nouveaux États membres à la priorité thématique Sécurité et sûreté alimentaires du 6e PCRD, à engager une coopération entre eux, à intensifier les contacts entre anciens et nouveaux États membres et à renforcer la visibilité des chercheurs des nouveaux États membres dans l'Espace européen de la recherche. Le principal objectif du projet à réaliser, a expliqué M. Bartoszek, était la convention d'affaires qui a eu lieu au cours du Salon commercial international de l'industrie alimentaire à Poznan en septembre 2004. Le salon de Poznan est le plus grand événement du secteur en Europe orientale. Une quarantaine de scientifiques néerlandais, norvégiens et britanniques ont assisté à l'événement. "Cette forte participation reflète le succès de la convention", a expliqué M. Bartoszek. Par contre, POLFOOD, qui visait à sensibiliser les chercheurs et les entreprises polonais aux programmes-cadres, à diffuser les résultats des projets relavant du 5e PCRD dans ce secteur et à stimuler la participation d'organismes polonais au 6e PCRD a été jugé "décevant", selon le coordinateur du projet. "J'étais censé organiser les rencontres, mais cette initiative n'a pas rencontré beaucoup de succès. Les gens ne voulaient pas se rencontrer, peut-être en raison de la barrière de la langue ou parce que les chercheurs polonais ne sont pas aussi intéressés par les coopérations internationales que je ne l'imaginais avant la manifestation", a déploré M. Bartoszek. Pourtant, selon M. Bartoszek, la principale raison qui explique le succès d'une convention d'affaires et l'échec d'une autre réside dans la différence des méthodologies employées. Avec FOODLINK, les gens ont eu le temps de vérifier le profil des participants. "Un site web interactif et bien documenté, voilà ce qui a fait la différence", a conclu M. Bartoszek.

Pays

Pologne