Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

La Commission lance un nouveau programme d'administration en ligne

L'UE aura besoin de services d'administration en ligne plus efficaces et plus ambitieux pour relancer l'agenda de Lisbonne, d'après les participants d'une conférence organisée les 17 et 18 février à Bruxelles, en Belgique. Au cours de la conférence intitulée "Cross-border eG...

L'UE aura besoin de services d'administration en ligne plus efficaces et plus ambitieux pour relancer l'agenda de Lisbonne, d'après les participants d'une conférence organisée les 17 et 18 février à Bruxelles, en Belgique. Au cours de la conférence intitulée "Cross-border eGovernment services for administrations, businesses and citizens" ("services administratifs paneuropéens en ligne aux administrations publiques, aux entreprises et aux citoyens"), la direction générale de l'entreprises et de l'industrie de la Commission européenne a présenté IDABC, un programme destiné à améliorer l'efficacité des administrations publiques européennes. "Les entreprises et les citoyens sont les principaux destinataires des nouveaux services paneuropéens d'administration en ligne", a déclaré Günter Verheugen, commissaire européen en charge des entreprises et de l'industrie. "Pour relancer l'agenda de Lisbonne, il nous faut disposer de services publics modernes qui éliminent toute bureaucratie inutile." À l'heure actuelle, si une PME souhaite établir une filiale dans un autre État membre de l'UE, elle doit faire face à d'innombrables et coûteuses difficultés administratives. La conférence a donc été axée sur les moyens de tirer profit des opportunités de marchés publics dans d'autres États membres et de réduire le flux de documents papier nécessaires afin d'améliorer l'efficacité des procédures commerciales. En effet, la paperasserie administrative est considérée comme l'un des principaux obstacles au commerce international. Selon l'Organisation mondiale du commerce (OMC), de 7 à 10 pour cent de la valeur totale du commerce global sont consacrés au traitement des documents accompagnant chaque transaction. Les nouveaux services européens d'administration en ligne faciliteront la libre circulation des personnes, des biens et des services en Europe et en simplifieront les procédures administratives, selon un schéma directeur présenté lors de la conférence. IDABC ("Interoperable Delivery of European eGovernment Services to Public Administrations, Business and Citizens"), utilise les possibilités offertes par les technologies de l'information et des télécommunications (TIC) pour encourager et soutenir la fourniture de services publics paneuropéens aux citoyens et aux entreprises, améliorer l'efficacité des administrations publiques européennes et la collaboration entre elles. IDABC propose des services permettant aux administrations nationales et européennes de communiquer électroniquement et d'offrir des services publics modernes aux entreprises et aux citoyens en Europe. Le programme prévoit également le financement de projets qui répondent aux besoins de la politique européenne et renforcent la coopération entre les administrations à travers l�Europe.