Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

L'ESF renoue des liens de coopération avec le Japon

La Fondation européenne de la science (European Science Foundation - ESF) vient de renouer des liens avec la société japonaise de promotion de la science (Japan Society for the Promotion of Science - JSPS) en signant un protocole d'entente destiné à promouvoir davantage l'écha...

La Fondation européenne de la science (European Science Foundation - ESF) vient de renouer des liens avec la société japonaise de promotion de la science (Japan Society for the Promotion of Science - JSPS) en signant un protocole d'entente destiné à promouvoir davantage l'échange des connaissances entre jeunes scientifiques des deux régions. Le protocole, qui a été signé formellement par les professeurs Bertil Andersson, directeur général de l'ESF, et Motoyuki Ono, président de la JSPS en avril, n'est pas le premier accord de coopération de ce type entre les deux organisations. Il s'inscrit dans le cadre d'un programme de collaboration, lancé en 2003, pour l'organisation de conférences intitulées "Frontier Science Meeting Series for Young Researchers" (Rencontres pour jeunes chercheurs autour des avancées scientifiques). Ces conférences, qui se déroulent normalement chaque année, sont organisées alternativement en Europe et au Japon et rassemblent quelque 80 jeunes chercheurs ainsi que des scientifiques plus expérimentés pour des débats et des échanges d'idées sur des sujets clés de la recherche scientifique de pointe. Le nouvel accord stipule aussi que des "Follow-up Workshops" (Ateliers de suivi) auront lieu deux ou trois ans après chaque conférence afin de permettre aux jeunes chercheurs qui ont participé à la première conférence d'explorer davantage un sujet à la lumière des nouvelles avancées. Selon Caroline Hirst, directrice de l'unité des conférences de recherche de l'ESF, les ateliers seront un moyen supplémentaire pour les deux organisations de suivre et de soutenir les jeunes chercheurs. "Ils devraient également permettre d'améliorer davantage la mobilité parmi les chercheurs des deux régions et d'encourager une nouvelle collaboration multilatérale dans la recherche scientifique", a-t-elle déclaré à CORDIS Nouvelles. La participation est ouverte aux jeunes scientifiques qui peuvent démontrer les progrès significatifs accomplis dans leur recherche et qui ont développé, idéalement, des projets de collaboration avec leurs collègues des régions/pays partenaires. Les frais de participation sont couverts par les partenaires. La prochaine conférence de la série aura lieu à Nynäshamm (Suède) et aura pour thème le changement climatique. Une planification est en cours pour des conférences qui auront lieu en 2007 au Japon sur la robotique et en 2008 en Europe sur la neuroscience cognitive sociale". D'autres développements opérés récemment au sein de l'ESF incluent la mise en place, en partenariat avec des organisations nationales et internationales, y compris des universités, d'un programme de conférences de recherche de haut niveau pour aborder des thèmes situés à la pointe de la recherche scientifique. Le programme vise à offrir aux éminents scientifiques du monde et à d'autres participants, y compris des jeunes chercheurs, l'occasion de se rencontrer de façon informelle pour débattre au plus haut niveau des derniers développements dans leurs domaines de recherche. Le programme, affirment les responsables de l'ESF, servira de catalyseur pour la création de nouvelles synergies à travers l'Europe et dans le reste du monde.

Pays

Japon