Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Intel propose un modèle holistique pour l'égalité des sexes

Des entreprises ayant des intérêts significatifs dans le domaine de la recherche et du développement (R&D) ont présenté aux participants aux deux journées de conférence organisées à Vienne les 15 et 16 mai sur le thème "Re-searching women in science and technology" un aperçu d...

Des entreprises ayant des intérêts significatifs dans le domaine de la recherche et du développement (R&D) ont présenté aux participants aux deux journées de conférence organisées à Vienne les 15 et 16 mai sur le thème "Re-searching women in science and technology" un aperçu de quelques-unes des meilleures pratiques en matière d'égalité femmes-hommes et d'intégration des sexes. Les diverses stratégies, qui visaient soit le recrutement soit la parité salariale ou encore l'amélioration de l'équilibre entre vies professionnelle et familiale, ont permis aux femmes d'asseoir leur position au sein de l'entreprise. CORDIS Nouvelles s'est entretenu avec la représentante de l'une de ces sociétés qui a intégré avec succès beaucoup de ces approches - si pas toutes - dans sa stratégie d'entreprise. Pei-Lin Kao est responsable du développement des ressources humaines sur le site irlandais d'Intel, un fabricant mondial d'ordinateurs, de produits de mise en réseau et de communications. "La diversité des initiatives que nous avons développées ici n'est pas une nouveauté pour notre société", a expliqué Mme Kao à CORDIS Nouvelles. "Cette démarche se base sur l'engagement de longue date pris par Intel de développer des politiques de leadership et de diversité dont l'égalité des sexes fait partie intégrante." Un tel engagement, selon Mme Kao, est le moteur et le garant de la performance économique de sa société. "En promouvant un environnement meilleur et plus équitable pour tous ses employés, Intel retient les meilleurs éléments et leur donne les moyens de se développer et d'exploiter de façon productive leurs idées et talents individuels au service du renforcement de notre leadership mondial", a-t-elle expliqué aux participants à la conférence. Chez Intel, la stratégie de carrière des femmes reflète le cycle de vie d'un employé au sein de la société: elle démarre dès le processus de recrutement au cours duquel tout est mis en oeuvre pour comprendre la disponibilité sur le marché du travail des employées. Il est ainsi fait appel à des organisations externes pour mener de vastes enquêtes sur le nombre de jeunes filles qui entreprennent des études en rapport avec les activités de l'entreprise, et le nombre d'entre elles qui mènent ces études à bien et obtiennent un diplôme. "Nous gérons également un étroit réseau d'entreprises sélectionnées afin de comprendre leurs besoins en recrutement, effectifs et disponibilité de candidats expérimentés", a expliqué Mme Kao. "L'information collectée nous permet de comprendre la disponibilité sur le marché des candidates diplômées inexpérimentées et des candidates expérimentées déjà actives." Mais ce n'est pas suffisant pour comprendre le marché, déclare Mme Kao, et Intel va encore plus loin en essayant de l'influencer. Ainsi, lorsque les données fournies par des collèges irlandais ont démontré le nombre extrêmement bas de femmes optant pour des études techniques/scientifiques, Intel a décidé d'octroyer des bourses spécialement destinées aux jeunes filles ayant terminé leurs études secondaires afin de les encourager à poursuivre des études à orientation scientifique puis technique. De même, en coopération avec d'autres entreprises, Intel a lancé les "Journées Carrière pour futures femmes ingénieurs", une initiative qui s'adresse aux étudiantes universitaires et leur offre l'occasion de s'entretenir avec des représentants d'entreprise au sujet de leurs projets de carrière et une chance d'être sélectionnées pour un stage d'été en entreprise chez Intel. Les étudiantes en fin de secondaire sont elles aussi encouragées à participer à ces journées qui leur donneront un avant-goût des études scientifiques et techniques. Au moment de recruter, l'entreprise prend en considération une série de facteurs, dont notamment la représentation des sexes. "Nous examinons régulièrement la parité des effectifs féminins par rapport à la disponibilité sur le marché. Actuellement, chez Intel Irlande, le nombre de femmes ingénieurs est supérieur à la disponibilité sur le marché, ce qui reflète l'objectif de la société d'assurer la parité dans ce domaine de la diversité", a expliqué Mme Kao à CORDIS Nouvelles. Après le recrutement, la société continue de surveiller la proportion d'hommes et de femmes par échelon et évalue la parité des salaires entre femmes et hommes en fonction de l'échelon, de l'âge, de l'expérience, des années de service, du temps passé à un échelon spécifique, entre autres facteurs. La société utilise également ce qu'elle appelle les "mécanismes d'impulsion" - à savoir des sessions informelles avec les employés ainsi que des enquêtes de santé organisationnelle plus formelles, afin de mesurer la satisfaction des employés et d'identifier des signes éventuels de discrimination ou des pratiques inhabituelles. Bien que rigoureuses, Mme Kao estime que les stratégies de diversité de la société ne sont pas intrusives: "Nous ne voulons pas imposer un schéma de diversité "à cru", mais essayons de faire preuve de subtilité et oeuvrons en coulisse", a-t-elle expliqué. Pour ce qui est des opportunités de carrière pour les femmes, Mme Kao a présenté le programme de tutorat de la société dans le cadre duquel des cadres supérieurs sont chargés de suivre et d'assister des cadres féminins et des collaboratrices individuelles haut placées. L'objectif est ici d'améliorer la conservation des effectifs par le biais de relations de mentorat individualisées et de permettre une meilleure visibilité et une meilleure défense pour les femmes et les minorités sous-représentées, a-t-elle expliqué. La société offre également d'autres opportunités de formation sous la forme de cours en interne donnés à l'université Intel. Consciente des difficultés qu'il y a à concilier vie professionnelle et vie de famille, la société propose par ailleurs une série de solutions "pro-famille": horaires flexibles, méthodes de travail alternatives telles que le télétravail, et services sur site (thérapie par massage, magasin, nettoyage à sec, cantine et infrastructures sportives). En outre, la société organise des séminaires sur site dirigés par des experts locaux sur des thématiques familiales telles que "S'occuper d'adolescents et d'enfants" et "Indépendance financière". Avec un éventail aussi large de méthodes et de solutions pour améliorer l'environnement de travail en termes de diversité des sexes, rien d'étonnant à ce que, en 2003, Intel Irlande ait été sélectionné par le magazine Fortune comme l'une des dix premières "Great Companies to Work For" d'Europe. Intel a également reçu le prix européen de la Diversité remis par la commissaire européenne en charge de l'emploi et des affaires sociales, Anna Diamantopoulou. Interrogée sur l'importance de participer aux côtés d'autres entreprises à des initiatives telles que "'Women in Science and Technology" (WIST), Mme Kao a déclaré à CORDIS Nouvelles que le partage des meilleures pratiques était une expérience des plus fructueuses: "Lorsque nous regardons nos stratégies court terme en matière de diversité, nous constatons qu'un grand nombre de leurs composantes nous viennent de forums tels que ceux-là [WIST], que nous intégrons dès lors à nos programmes."

Articles connexes