Skip to main content
European Commission logo print header

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-03-02

Article available in the following languages:

La Slovénie prend la présidence d'EUREKA

Le 1er juillet, la Slovénie succèdera à l'Italie aux commandes d'EUREKA, le réseau européen de la recherche orientée marché. Ses priorités visent notamment à consolider davantage la position du réseau au sein l'Espace européen de la recherche (EER), étendre le réseau vers les ...

Le 1er juillet, la Slovénie succèdera à l'Italie aux commandes d'EUREKA, le réseau européen de la recherche orientée marché. Ses priorités visent notamment à consolider davantage la position du réseau au sein l'Espace européen de la recherche (EER), étendre le réseau vers les Balkans occidentaux, et fournir un meilleur soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) actives dans le domaine de la recherche. C'est la première fois que la Slovénie assure la présidence d'EUREKA, et ce à un moment des plus opportun. «Notre ambition est de combiner les avantages de la présidence d'EUREKA et de la présidence slovène du Conseil de l'UE (à compter de janvier 2008) à la coopération avec le réseau EUREKA et la Commission européenne, en vue d'une contribution significative aux politiques de recherche européennes», déclare Ales Mihelic, qui dirigera l'équipe de la présidence slovène d'EUREKA. L'événement le plus marquant de la présidence slovène sera à n'en pas douter le lancement d'Eurostars, le premier programme européen de financement et de soutien spécifiquement dédié aux PME qui consacrent 10 % ou plus de leur chiffre d'affaires à des activités de recherche. Cet ambitieux programme vise à convaincre les PME de s'engager dans des projets internationaux d'innovation et de recherche collaborative en facilitant l'accès à l'aide et au financement. La Commission européenne a proposé de faire de ce projet une «initiative de l'article 169 », ce qui lui permettrait de bénéficier du soutien communautaire. Sous la présidence slovène, EUREKA poursuivra sa contribution au profilage de l'EER, notamment dans le domaine de la recherche industrielle, où le réseau dispose d'une assise confirmée et d'un vaste réseau de contacts. Il s'agissait là également d'une priorité de la présidence italienne d'EUREKA au cours de laquelle, selon le président sortant, Fabio Pistella, le réseau a joué un rôle majeur dans le passage de l'EER «des mots à l'action, en particulier dans le domaine du soutien et du financement d'activités de recherche proches du marché». La participation du réseau à des discussions avec la Commission au sujet des initiatives technologiques conjointes (ITC) est la preuve de l'importance stratégique du réseau pour la recherche industrielle en Europe. ARTEMIS, l'une des deux premières ITC proposées, axée sur les systèmes informatiques embarqués, implique les clusters ITEA 2 et MEDEA+ d'EUREKA. La Slovénie envisage par ailleurs d'étendre la coopération du réseau aux représentants de la recherche industrielle dans les Balkans occidentaux. Elle espère en effet convaincre d'autres pays de cette région de rejoindre l'ancienne République yougoslave de Macédoine, la Bosnie-et-Herzégovine et le Monténégro, déjà membres d'EUREKA. Les autres priorités de la Slovénie incluent une nouvelle stratégie de communication destinée à promouvoir les résultats des projets EUREKA, ainsi qu'une nouvelle stratégie pour le développement et l'évolution futurs du réseau.

Pays

Slovénie