Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le Conseil adopte le paquet énergie-climat

Le Conseil de l'Union européenne a donné son approbation officielle au paquet «énergie-climat», lequel se compose de plusieurs éléments de législation visant à aider l'UE à faire face au changement climatique. Conformément à ce paquet, l'UE s'engage à réduire de 20% d'ici 2020...

Le Conseil de l'Union européenne a donné son approbation officielle au paquet «énergie-climat», lequel se compose de plusieurs éléments de législation visant à aider l'UE à faire face au changement climatique. Conformément à ce paquet, l'UE s'engage à réduire de 20% d'ici 2020 ses émissions de gaz à effet de serre. La Commission avait initialement proposé le paquet en janvier 2008. L'une des directives du paquet vise à augmenter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation totale de l'UE. Selon cette directive, chaque État membre doit maintenant adopter un plan national définissant ses objectifs pour 2020 concernant la part des énergies renouvelables utilisée dans les transports, l'électricité, le chauffage et le refroidissement. Le paquet contient également une décision précisant la façon dont les États membres doivent réduire les émissions de gaz à effet de serre dans certains domaines clés tels que les transports, l'agriculture et le logement. L'objectif global est de réduire les émissions de l'UE de 20%; cependant, certains pays (notamment ceux au PIB moins élevé que la moyenne de l'UE et aux perspectives de croissance importantes) auront l'autorisation d'augmenter leurs émissions de gaz à effet de serre. Le paquet comprend également des règles visant à réduire les émissions des automobiles. D'ici 2012, l'émission moyenne d'une nouvelle automobile ne devra pas dépasser 120 grammes de dioxyde de carbone (CO2) par kilomètre. L'industrie automobile aura ensuite jusqu'en 2020 pour réduire ces émissions à 95 grammes par kilomètre. Le Conseil a également adopté une directive établissant un cadre réglementaire pour le stockage géologique du CO2. Selon cette directive, les opérateurs des sites auront l'obligation de les surveiller et de communiquer les informations aux autorités nationales compétentes, pendant les activités de stockage du CO2 et une fois qu'elles sont terminées. Une autre partie du paquet établit des critères stricts de durabilité sociale et environnementale pour les biocarburants. Enfin, le paquet comprend une révision du système européen d'échange de quotas d'émissions (ETS, de l'anglais Emissions Trading System) visant à réduire davantage les émissions dans les secteurs à forte consommation d'énergie comme la production d'électricité, la cimenterie, la verrerie et les pâtes et papiers.

Articles connexes