Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des chercheurs portugais obtiennent des subventions de démarrage du CER

Les scientifiques portugais s'imposent de plus en plus dans le monde de la recherche, comme l'illustrent cinq jeunes leaders de groupes de recherche qui ont reçu des subventions du Conseil européen de la recherche (CER). C'est la première fois que l'on voit autant de chercheur...

Les scientifiques portugais s'imposent de plus en plus dans le monde de la recherche, comme l'illustrent cinq jeunes leaders de groupes de recherche qui ont reçu des subventions du Conseil européen de la recherche (CER). C'est la première fois que l'on voit autant de chercheurs portugais bénéficier de ce grand programme de financement de l'UE. Les cinq chercheurs (trois femmes et deux hommes) recevront entre 1 et 1,5 million d'euros sur une période de 5 ans pour mener leurs travaux de recherche. Ils sont tous trentenaires, et quatre d'entre eux ont mis en place leurs propres groupes de recherche. Les efforts de recherche se concentreront sur la division, le mouvement et le vieillissement cellulaires; les modalités d'adaptation des bactéries à l'environnement; et les réactions inflammatoires aux maladies. Les trois femmes, Isabel Gordo, Monica Bettencourt-Dias et Teresa Teixeira, travaillent à l'Instituto Gulbenkian de Ciência (IGC) d'Oeiras, un institut scientifique dont l'objectif est de sensibiliser le public à la biologie, la biomédecine et la génétique. Bruno Santos Silva travaille à l'Instituto de Medicina Molecular de Lisbonne, et Helder Maiato est basé à l'Instituto de Biologia Molecular e Celular de Porto. La recherche sur la division, le mouvement et le vieillissement cellulaires occupe la première place de l'agenda des Drs Bettencourt-Dias, Teixeira et Maiato. Leurs travaux seront essentiels pour les chercheurs souhaitant déterminer les causes du cancer, de la stérilité et des syndromes liés au vieillissement. Pour sa part, le Dr Bettencourt-Dias ira encore plus loin et étudiera comment le nombre et l'architecture des structures connues sous le nom de centrioles sont régulées au sein de différentes cellules. Nous savons aujourd'hui que les centrioles sont au coeur de la division cellulaire pour la séparation des chromosomes. Elles sont également impliquées dans la mobilité cellulaire, nécessaire dans divers processus physiologiques au moment du développement, dont la migration cellulaire au cours de la régénération des tissus et le développement embryonnaire. Le Dr Teixeira étudiera les télomères individuels, des segments d'ADN (acide désoxyribonucléique) que l'on trouve aux extrémités des chromosomes qui se raccourcissent à chaque division cellulaire, et les effets des changements structurels sur la capacité des cellules à proliférer. Le Dr Maiato examinera les techniques et résultats obtenus par son groupe de recherche. Les résultats permettront d'élucider le rôle d'une structure appelée kinétochore, qui joue un rôle essentiel dans la division cellulaire. Les recherches menées par le Dr Gordo offriront aux biologistes de l'évolution des informations importantes sur le processus de l'adaptation. Ses travaux se concentreront sur Escherichia coli, la biologie de la bactérie, son évolution et son adaptation aux nouveaux environnements, ainsi que sa diversité. Grâce aux subventions de démarrage du CER, le Dr Santos étudiera les molécules et les processus à l'origine des réactions inflammatoires arbitrées par les cellules T du système immunitaire en réponse à une infection. Ces travaux profiteront aux immunologistes, car les résultats du Dr Santo pourraient influencer le développement de nouveaux vaccins efficaces contre les infections chroniques, dont la tuberculose. L'objectif principal des subventions de démarrage du CER est d'apporter le soutien nécessaire aux chercheurs indépendants en début de carrière. L'excellence scientifique est le critère le plus important pour décrocher cette subvention. Malgré leur expérience relativement courte (de 2 à 10 ans) dans le domaine de la recherche, les scientifiques ayant reçu ces subventions de démarrage du CER sont sur la bonne voie pour offrir aux Européens une recherche révolutionnaire et ambitieuse.

Pays

Portugal

Articles connexes