Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un dysfonctionnement du système immunitaire serait associé à la schizophrénie

La schizophrénie est une maladie complexe. En plus des nombreux problèmes qui en découlent, ceux qui en sont atteints ont souvent du mal à faire la différence entre le réel et l'imaginaire, et rencontrent des difficultés à penser clairement. Les symptômes peuvent mettre des mo...

La schizophrénie est une maladie complexe. En plus des nombreux problèmes qui en découlent, ceux qui en sont atteints ont souvent du mal à faire la différence entre le réel et l'imaginaire, et rencontrent des difficultés à penser clairement. Les symptômes peuvent mettre des mois ou des années à s'installer, et les experts en santé mentale ignorent toujours quelles en sont les causes, bien que l'on suppose l'importance du facteur génétique. Une nouvelle étude a découvert qu'une région du génome (le complexe majeur d'histocompatibilité, ou CMH), impliquée dans le fonctionnement du système immunitaire, participe au risque génétique de schizophrénie. La schizophrénie est l'un des problèmes psychiatriques les plus invalidants. Elle touche environ 7 adultes sur 1000. On estime que 80% du risque d'être atteint est d'origine génétique, mais l'identification des mutations qui contribuent à ce risque progresse très lentement. Deux groupes de scientifiques de renommée internationale ont collaboré à cette étude. Il s'agit du Wellcome Trust Case Control Consortium 2 et de l'Irish Schizophrenia Genomics Consortium. Leurs travaux ont renforcé le corpus de connaissances sur l'identification des mutations qui influencent le fonctionnement du système immunitaire et pourraient contribuer à la composante génétique du risque de schizophrénie. Les résultats sont fondés sur divers ensembles de données et approches, et vont dans le sens d'une implication des gènes du CMH dans la schizophrénie. «Au cours de cette importante étude en collaboration, nous avons reproduit les preuves des allèles spécifiques de risque et de protection du locus CMH, une étape critique qui éclaircit les mécanismes de risque génétique impliqués», commente le Dr Aiden Corvin, l'un des auteurs principaux et professeur au Trinity College de Dublin. «Cependant, il s'est avéré difficile de localiser les gènes ou allèles à risque, car cette région présente de larges variations dans et entre les populations.» Les chercheurs ont commencé par une analyse globale. Ils ont analysé plus de 6 millions de mutations génétiques chez des patients schizophrènes et chez des individus témoins en Irlande. Ils ont alors établi une liste des mutations les plus fortement associées avec la schizophrénie. Ils ont ensuite procédé à la même étude sur un échantillon indépendant de 13 195 malades et 31 021 témoins, originaires du monde entier, pour rechercher les mêmes associations. Les données ont été fournies par la communauté mondiale de génétique sur la schizophrénie. L'étape de réplication est une procédure scientifique importante, notamment en génétique, pour vérifier et renforcer les premiers résultats. Les découvertes de l'équipe soulignent par ailleurs un défaut important de compréhension de la biologie de la schizophrénie. Depuis longtemps, on s'intéresse à l'impact de l'immunologie sur la schizophrénie, avec par exemple des observations de grande envergure associant à cette maladie les infections par des virus, l'intolérance au gluten, des changements du taux de cytokines dans le sang et dans le liquide céphalo-rachidien, etc. «Malgré quoi, nous comprenons encore mal l'implication des altérations de la fonction immunitaire dans l'étiologie et la pathophysiologie de cette maladie», commente le Dr John Krystal, rédacteur de Biological Psychiatry. «Les études qui mettent en lumière la nature de la contribution à la schizophrénie des mutations des gènes du système immunitaire pointent vers une nouvelle orientation importante de la recherche sur cette maladie.»Pour plus d'informations, consulter: Revue Biological Psychiatry: http://www.biologicalpsychiatryjournal.com/ Conférence européenne sur la recherche sur la schizophrénie ECSR 2013: http://www.schizophrenianet.eu/

Pays

Irlande

Articles connexes