Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Plaider en faveur du développement des villes intelligentes en Europe et au-delà

Grâce à diverses initiatives financées par l’UE et mises en œuvre dans les zones urbaines, la transition vers une économie à faible intensité de carbone et à haut rendement énergétique s’accélère.

Changement climatique et Environnement

Les efforts visant à faire de la transformation urbaine intelligente une réalité portent leurs fruits dans plusieurs pays européens, notamment aux Pays-Bas, en Norvège et au Royaume-Uni. Triangulum, un des 14 projets phares des Villes et communautés européennes intelligentes, et financé par l’UE, a partagé les résultats de sa suite de solutions destinées à mettre en place des quartiers à consommation énergétique nulle ou faible, des infrastructures intégrées et une mobilité urbaine durable. L’expérience des quartiers sélectionnés dans les villes phares d’Eindhoven, Stavanger et Manchester, qui ont servi de laboratoires vivants, plaide en faveur du développement d’un marché européen de solutions et de produits urbains intelligents intégrés. Ces municipalités ont mis au point des approches individuelles reflétant leur situation locale spécifique, avec un potentiel de réplication à Prague, Sabadell et Leipzig qui sont les suivantes sur la liste des villes impliquées dans Triangulum. Ces dernières ont mis en place leurs propres plans de mise en œuvre de villes intelligentes en collaboration avec les villes phares, créant ainsi un effet d’entraînement allant bien au-delà de l’Europe. Par exemple, la ville de Tianjin en Chine participe au projet Triangulum en tant qu’observatrice.

Un modèle à suivre pour que les villes deviennent intelligentes

Un article d’actualité publié sur le site Web «Intelligent Transport» explique que les résultats du projet pilote mis en place à Manchester seront utilisés «pour développer des quartiers urbains intelligents dans d’autres villes du monde entier». Cité dans le même article, Juergen Maier, PDG de Siemens au Royaume-Uni, déclare: «Triangulum est un modèle pour les projets de villes intelligentes à faible émission de carbone qui restent efficaces d’un point de vue économique. Aujourd’hui, pour atteindre les objectifs de neutralité en carbone fixés par de nombreuses villes du monde entier, ces projets doivent être déployés aux échelles municipale et régionale afin d’avoir un impact significatif sur la consommation d’énergie et les émissions de carbone.» Un communiqué de presse publié par Siemens, partenaire du projet, explique que Manchester a axé ses efforts sur les questions des TIC, de la mobilité et de l’énergie. «Le Manchester City Council, organisation responsable du projet Triangulum à Manchester, l’Université de Manchester et la Manchester Metropolitan University se sont associés à Siemens en tant que partenaires techniques pour étudier la meilleure manière d’équilibrer la consommation et la demande énergétiques, de réduire les coûts et les émissions de carbone, et d’augmenter l’utilisation des énergies renouvelables dans le quartier d’Oxford Road Corridor.»

Succès commun

Le projet Triangulum (Triangulum: The Three Point Project / Demonstrate. Disseminate. Replicate.) a récemment publié un document d’orientation conjoint avec GrowSmarter et REMOURBAN, qui participent également aux projets phares des Villes et collectivités intelligentes. Ce document d’orientation présente une synthèse de l’impact conjoint de GrowSmarter, REMOURBAN et Triangulum. «228 067 m2 ont été réaménagés dans les neuf villes impliquées, ce qui représente plus de 16 GWh/an d’économies d’énergie et plus de 7 000 tonnes d’émissions d’équivalent de CO2 évitées.» Le document d’orientation ajoute que 194 autobus, véhicules et bicyclettes fonctionnant avec des carburants alternatifs ont été déployés pour le transport et la livraison de biens et services. Il précise également que «neuf plateformes urbaines ont été déployées, y compris des services tels que des jeux sur l’énergie et la mobilité, des cartes énergétiques et de mobilité, des applications d’auto et de vélo en libre-service et des outils de modernisation et de planification urbaine.» Le nombre de personnes ayant bénéficié directement des initiatives des trois projets s’élève à 52 000, ainsi que l’indique ce même document, qui note également que, collectivement, ces projets ont contribué à «créer des environnements plus durables dans les villes partenaires, reconnues désormais comme des pionnières d’une transformation urbaine nécessaire pour atteindre les objectifs de l’UE en matière de développement durable». Pour plus d’informations, veuillez consulter: site Web du projet Triangulum

Pays

Allemagne

Articles connexes