Skip to main content

5G-CORAL: A 5G Convergent Virtualised Radio Access Network Living at the Edge

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une solution intégrée en périphérie ou géodistribuée virtualisée améliore la connectivité à faible latence

Une initiative de l’UE a mis au point une solution intégrée et virtualisée de mise en réseau et de calcul pour tirer parti de l’omniprésence de l’informatique en périphérie ou géodistribuée dans le réseau d’accès radio. Cela crée une opportunité unique de convergence d’accès.

Économie numérique

Le projet 5G-CORAL, financé par l’UE, s’est intéressé à la réalité augmentée (RA), à la réalité virtuelle (RV), à la robotique assistée par informatique géodistribuée, aux voitures connectées et à l’Internet des objets (IdO), où l’ensemble du réseau est virtualisé et poussé jusqu’à la périphérie. «Notre principale motivation était de réduire la latence des services fournis aux utilisateurs en poussant la réalisation du calcul au plus près de l’utilisateur», explique le coordinateur Antonio de la Oliva. «Nous avons imaginé un réseau qui s’exécute près de l’utilisateur dans des dispositifs contraints et qui est capable de fournir des services à latence nulle, comme les applications de sécurité des voitures, la commande de robots, ou la RA et la RV.»

Un système distribué pour une meilleure connectivité à très faible latence

L’équipe de 5G-CORAL a conceptualisé une architecture logico-centralisée et distribuée sur du matériel hétérogène en tirant parti de la virtualisation. «Ainsi, chaque fonction ou service de la plateforme est virtualisé sur des dispositifs informatiques hétérogènes couvrant la géodistribution, l’informatique de périphérie et les systèmes de cloud computing, en tirant parti de technologies telles que les centres de données informatiques multi-accès de périphérie», ajoute Antonio de la Oliva. «Notre résultat le plus important a été la conceptualisation et la démonstration d’un système entièrement distribué et construit à partir de microservices, déployé dans un environnement virtualisé à plusieurs niveaux et fournissant des prestations à très faible latence.» Les partenaires du projet ont développé une technologie d’accès multiradio (RAT, radio access technology) 5G convergente par le biais d’une solution intégrée virtualisée de géodistribution et de périphérie, flexible, évolutive et interopérable avec d’autres domaines, notamment le transport, le cœur du système et le cloud. «Avec cette solution, les fonctions virtualisées, les services contextuels et les applications utilisateur et tiers sont combinés pour offrir une connectivité améliorée et une expérience de meilleure qualité», souligne Antonio de la Oliva. «L’intégration de tous les types de fonctions, services et applications du réseau d’accès radioélectrique, du transport et du cœur de réseau dans un environnement commun, distribué en périphérie et géodistribué, et ouvert à l’interfonctionnement avec d’autres domaines de réseau et des clouds distants, est un défi majeur que nous avons relevé.» Les partenaires ont validé avec succès la technologie à l’occasion de plusieurs démonstrations en situation réelle à Taïwan, concernant notamment la navigation en RA, un portail IdO multi-RAT avec serveur de périphérie, la robotique assistée par informatique géodistribuée et la commande à distance à 360 degrés d’un robot.

Renforcer la conception des futures architectures de réseau

Selon Antonio de la Oliva, 5G-CORAL a été lancé à un moment où les systèmes distribués devenaient un nouveau modèle pour construire des réseaux. Ce besoin est apparu en raison des nouveaux services qui nécessitaient une très faible latence. Différents organismes de normalisation étudient la manière d’intégrer l’informatique et la mise en réseau dans une seule infrastructure. Cela permettra d’offrir des prestations proches de l’utilisateur (close-to-the-user services) qui promettent des latences très faibles, indispensables pour ce type de services. «Ces approches sont disparates et adoptent généralement des points de vue totalement incompatibles», explique Antonio de la Oliva. «5G-CORAL a regroupé ces différentes perspectives et a créé une architecture de réseau unique en son genre qui intègre les approches entièrement distribuées et les approches cellulaires, puis il a démontré que cette architecture était viable et fonctionnait.» «5G-CORAL concrétise la promesse de l’informatique omniprésente; sa vision et les preuves présentées préfigurent un avenir où des centaines de dispositifs collaboreront dynamiquement avec des serveurs centralisés en nuage et en périphérie fournis par des opérateurs qui proposeront des services aux utilisateurs», conclut Antonio de la Oliva. «Cela démontre également que les architectures de micro-services peuvent parfaitement s’adapter à des scénarios et à des applications très complexes, en changeant d’échelle pour se conformer aux besoins des utilisateurs.» En fin de compte, cela ouvrira la porte à de nouvelles applications qui récolteront et utiliseront toute la puissance de calcul impliquant l’utilisateur.

Mots‑clés

5G-CORAL, informatique, latence, périphérie et géodistribution, IdO, réseau d’accès radio, réalité augmentée, réalité virtuelle, technologie d’accès radio

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application