Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une technologie révolutionnaire améliore l’efficacité, la sécurité et la rentabilité de la gestion des contrats

Les entreprises hésitent à passer aux contrats numériques principalement pour des raisons de sécurité et de convivialité, préférant les processus traditionnels de signature des contrats et autres documents physiques. Une initiative de l’UE a introduit des solutions qui optimisent l’ensemble de la procédure de passation des contrats tout en offrant un niveau de sécurité supplémentaire.

Économie numérique
Société

La gestion manuelle des contrats et des documents peut être lente, coûteuse et nuire au résultat net d’une entreprise, quelle que soit sa taille. Le projet Signa2.0 financé par l’UE, a créé une plateforme efficace de gestion de documents pour rationaliser l’ensemble du processus, de la création, l’automatisation et la signature à l’enregistrement, l’analyse et l’exécution. «En intégrant l’apprentissage automatique, la signature électronique, la reconnaissance optique de caractères et la chaîne de blocs, notre innovation est devenue bien plus qu’un fournisseur de signatures», explique le coordinateur Conrado Lamas. «Elle fonctionne comme une solution de contrat numérique à 360°.» L’intégration de ces avancées technologiques a permis à Signa2.0 de développer de nouveaux produits plus sophistiqués.

Une portée et une flexibilité accrues dans la création et la gestion de documents

La méthode de développement technologique a permis à l’équipe de Signa2.0 d’intégrer de nouvelles fonctionnalités dans l’optimisation de l’expérience utilisateur. «Notre service sera plus facile à utiliser, plus pratique et plus accessible», poursuit Conrado Lamas. Les utilisateurs bénéficieront d’un produit qui réduit de plus en plus les obstacles administratifs à la signature des contrats. Les principaux avantages pour les entreprises sont les économies de temps et d’argent. «De cette façon, les activités professionnelles à faible valeur commerciale seront réduites afin que les organisations puissent consacrer plus de temps à d’autres tâches rentables à plus forte valeur ajoutée.» La sécurité est la caractéristique la plus importante. La solution Signa2.0 utilise un processus unique, propriétaire et multi-authentification qui inclut des données biométriques. Elle crypte et envoie des documents en utilisant un canal sécurisé et en enregistrant chaque action. Les utilisateurs peuvent signer au doigt, à la souris ou au stylet et envoyer le matériel signé par courriel régulier sans avoir à installer de matériel ou de logiciel spécial. Les partenaires du projet ont créé un contrat intelligent, un accord numérique appliqué par un ensemble spécifique de règles. Si les parties acceptent les règles, l’accord est automatiquement appliqué. Il supprime le besoin d’intermédiaires, réduisant considérablement les coûts d’exploitation et maximisant la productivité de l’entreprise. De plus, les services électroniques sont vérifiables. Une piste d’audit recueille les preuves électroniques générées au cours du processus de signature ou de certification.

Renforcer la confiance dans les produits

Toutes les informations sont cryptées et les signatures électroniques sont intégrées dans les documents lors de chaque transaction. Les signatures électroniques juridiquement contraignantes sont fournies conformément à la plupart des lois sur les signatures électroniques dans l’UE et au-delà. Signa2.0 est devenu un fournisseur de services de confiance qualifié eIDAS, certifié et répertorié dans la liste de confiance de l’UE. En vertu du règlement eIDAS sur l’identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques dans le marché intérieur, les États membres sont tenus d’établir, de tenir à jour et de publier des listes fiables de prestataires de services de confiance qualifiés et des services de confiance qualifiés qu’ils fournissent. Les clients sont assurés que les informations traitées par cette solution, telles que les données et les documents, sont traitées de manière sécurisée. Le projet a également obtenu la certification ISO 27001, garantissant que son système de gestion de la sécurité de l’information est conforme aux normes de sécurité internationales. «Signa2.0 a répondu à un besoin clé du marché en matière de solutions électroniques en automatisant les processus, en rationalisant la conclusion des contrats et en maximisant le retour sur investissement du processus de numérisation», conclut M. Lamas. En fin de compte, le projet veut servir de point de référence pour fournir des services de confiance à travers l’Europe en contribuant à la transformation numérique dont les entreprises font l’objet pour rester compétitives et en supprimant les barrières électroniques transfrontalières.

Mots‑clés

Signa2.0, contrat, document, sécurité, services de confiance, signatures électroniques, gestion de documents

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application