Skip to main content

Pluggable Social Platform for Heritage Awareness and Participation

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une nouvelle plateforme de réseaux sociaux suscite un vif intérêt pour le patrimoine culturel

En tirant pleinement parti des possibilités des réseaux sociaux, PLUGGY vise à promouvoir et à protéger le patrimoine culturel européen.

Économie numérique
Société

À en croire le projet PLUGGY, financé par l’UE, le patrimoine culturel européen ne devrait pas être confiné aux musées et aux livres. Il devrait au contraire être plus tangible et disponible pour que les citoyens puissent interagir avec, voire contribuer à le transformer. C’est pourquoi PLUGGY a été créée, devenant ainsi la première plateforme de réseau social européenne entièrement dédiée au patrimoine culturel. «On constate un manque généralisé d’outils technologiques destinés à promouvoir les traditions locales, les coutumes et l’histoire auprès d’un public européen, voire international, plus large», affirme Angelos Amditis, directeur de l’Institute of Communication and Computer Systems (ICCS) et coordinateur du projet PLUGGY. «Afin de “combler” cette lacune, le projet a utilisé les médias sociaux dans le but de faciliter le partage d’expériences personnalisées et de connaissances en matière de patrimoine culturel local.»

Conservateurs, influenceurs et partisans

Étant donné la popularité et l’omniprésence des médias sociaux, les chercheurs du projet ont décidé d’utiliser cet outil afin d’interagir directement avec les utilisateurs. Pour y parvenir, le projet a mis au point des solutions open-source que les développeurs peuvent utiliser pour créer un éventail d’applications sociales. Pour le moment, ces applications incluent PLUGGY3D Suite (pour la création d’expériences de réalité augmentée), PLUGGY Pins (pour la création de visites guidées), Games Hunter (pour la création de jeux interactifs), et PlugSonic Suite (pour la création d’environnements sonores). «Le projet PLUGGY permet aux citoyens européens, et plus spécifiquement aux développeurs, d’agir activement en faveur de leur patrimoine culturel, et pas seulement en tant qu’observateurs extérieurs, mais également en tant que conservateurs, influenceurs et partisans», ajoute Angelos Amditis. «La combinaison de la tradition et de la technologie de PLUGGY constitue une des clés pour que ce patrimoine reste bien vivant pour les générations à venir.» En facilitant la manière que nous avons de raconter des histoires importantes de notre patrimoine culturel de manière collaborative, PLUGGY a posé les bases de la conception d’expositions virtuelles et de musées virtuels interactifs sur des sujets spécifiques du patrimoine culturel. «Les citoyens, les groupes sociaux et culturels, les entreprises et les gouvernements pourront utiliser la plateforme PLUGGY pour partager leur amour de la culture locale de manière ludique et divertissante», explique Angelos Amditis.

Une plateforme qui a le vent en poupe et s’internationalise

La plateforme est disponible en version bêta dans de nombreuses langues, et les chercheurs du projet travaillent activement à étendre et à améliorer l’expérience PLUGGY. «Nous avons conçu cette plateforme pour répondre aux besoins de ses utilisateurs; notre priorité consiste donc à soutenir les développeurs en leur fournissant des applications et des fonctions supplémentaires», indique Angelos Amditis. «Le but du consortium est également d’enrichir davantage la plateforme avec de nouvelles histoires et d’encourager nos réseaux et nos contacts à faire de même.» PLUGGY a ainsi suscité énormément d’intérêt et même son audience sur Facebook a considérablement augmenté, tout comme le nombre d’histoires individuelles sur la plateforme. En particulier, l’application Games Hunter est à présent commercialisée en Italie. L’application PLUGGY Pins est désormais utilisée pour générer des visites autoguidées et la suite PlugSonic s’est révélée extrêmement précieuse pour créer des expériences audio uniques à l’intention des malvoyants. Enfin, PLUGGY3D continue d’évoluer et ses fonctionnalités sont constamment améliorées. Angelos Amditis ajoute que, bien qu’il visait à l’origine le marché européen, le projet a désormais des visées plus ambitieuses: «Selon nous, PLUGGY a le potentiel de devenir une plateforme internationale. En partageant nos cultures et nos coutumes, nous espérons aider à rapprocher les personnes du monde entier.»

Mots‑clés

PLUGGY, patrimoine culturel européen, médias sociaux, réseaux sociaux, coutumes, traditions locales, Institute of Communication and Computer Systems, réalité augmentée, musées virtuels

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application