CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Cutting-edge insoles with advanced characteristics for medical and sports applications

Informations projet

N° de convention de subvention: 867928

  • Date de début

    1 Juin 2019

  • Date de fin

    30 Novembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

CY.R.I.C CYPRUS RESEARCH AND INNOVATION CENTER LTD

Français FR

Une nouvelle semelle intérieure pourrait réduire les accidents du travail et améliorer la productivité

Une meilleure compréhension des mouvements de notre corps pourrait réduire les blessures tout en améliorant les performances et le bien-être. La plupart des systèmes de mesure actuels se révèlent coûteux et manquent de précision. Insofeet est une semelle intérieure permettant d’analyser de manière précise et économique les mouvements corporels en temps réel.

Santé
© CYRIC

L’analyse de la marche mesure les forces qui s’exercent sur certaines parties de notre corps lorsque nos pieds entrent en contact avec le sol. Une meilleure compréhension de ces mécanismes fournit des informations précieuses sur la manière d’améliorer la sécurité sur le lieu de travail, qui serviraient également à accompagner la récupération des patients suite à une maladie ou à une blessure, voire à améliorer les performances athlétiques. Jusqu’à récemment, l’analyse de la marche nécessitait d’utiliser un équipement onéreux, tel que des caméras de capture de mouvements, des plateformes de force et des tapis de pression, dans des environnements de type laboratoire. Les systèmes portables et sans fil d’analyse de la marche n’ont que tout récemment fait leur apparition. Le soutien de l’UE pour le projet InsoFeet a aidé CyRIC, l’hôte du projet, à développer un plan d’affaires pour son prototype de semelle intérieure portable et peu coûteuse, ainsi que pour une plateforme logicielle d’apprentissage automatique destinée à l’analyse de la marche. Des analyses en laboratoire ont vérifié la précision de la semelle intérieure en matière de détection de mouvements potentiellement dangereux du pied pour les travailleurs, notamment pour les manutentionnaires dans les entrepôts, les usines et les sites de construction. La précision du système a été jugée comparable à des systèmes d’analyse de la marche professionnels et plus coûteux, annonçant une révolution en matière de gestion de la sécurité pour le secteur de la santé et de la sécurité au travail (SST). Une demande de brevet est en instance.

Une analyse de la marche et de la gestion des charges plus précise

Insofeet a vu le jour dans le but d’aider à prévenir les troubles musculo-squelettiques ainsi que les blessures, de proposer des stratégies de gestion des charges afin d’améliorer la sécurité, mais également d’accompagner les mouvements et le contrôle corporel des travailleurs pour qu’ils puissent gagner en efficacité. La technologie intègre plusieurs capteurs de force miniature empilés à l’intérieur de la semelle, personnalisable selon la gamme de chaussures. Ce système mesure avec précision la distribution réelle de la force au niveau du pied (y compris le poids porté par les travailleurs), ainsi que d’autres facteurs liés à la marche, tels que la trajectoire du centre de gravité d’un travailleur à plusieurs instants donnés. Les mesures sont recueillies en temps réel par de l’électronique intégrée dans les deux semelles, qui envoient par la suite les données, sans fil, pour qu’elles soient traitées par algorithmes. Les informations sont ensuite présentées aux utilisateurs via un smartphone ou une smartwatch. Si l’analyse de la marche détecte des schémas de mouvements néfastes, le système en informe les travailleurs ainsi que les superviseurs. «Au moment où je vous parle, aucune technologie n’est en mesure de rivaliser avec la nôtre en termes de précision des informations. Recueillir davantage d’informations en temps réel sur la distribution force/poids d’un travailleur, en complément de notre système d’alerte, permet d’aider les responsables SST à prévenir et à réduire les accidents du travail», indique Panayiotis Philimis, coordinateur du projet et directeur général de CyRIC (hôte du projet). Le prototype InsoFeet a été testé sur plusieurs lieux de travail, tels que des usines et des entrepôts. La technologie a pu identifier de manière précise des actions simples comme le fait de marcher, de courir, de soulever des charges, ainsi que des schémas de mouvements plus avancés tels que les postures et la fatigue problématiques issues du port de charges. Grâce aux algorithmes d’apprentissage automatique, le prototype a atteint un taux de précision de 99 %, s’agissant de déterminer lorsqu’un travailleur soulevait une charge plus lourde que les valeurs prescrites par les normes SST ou lorsqu’il adoptait une mauvaise posture. Les tests ont rempli toutes les exigences des responsables SST qui ont collaboré à la conception du système et participé aux études, ce qui s’est traduit par un très faible taux de fausses alertes.

Une meilleure protection et des performances améliorées

Selon les chiffres de l’Organisation internationale du travail (OIT), environ 151 travailleurs subissent un accident lié au travail toutes les 15 secondes dans le monde, l’un d’entre eux se soldant par un décès. En 2017, les accidents du travail ont coûté à l’UE 260 milliards d’euros pour les accidents non mortels et 216 milliards d’euros pour les accidents mortels. «Insofeet est unique, car sa technologie combine la science de la biomécanique avec la précision de systèmes professionnels d’analyse de la marche; elle est également plus économique que toutes les autres solutions sur le marché», indique Panayiotis Philimis. L’équipe recherche désormais des investissements supplémentaires, afin de faire progresser la technologie avant sa commercialisation, notamment pour développer plus avant les algorithmes et permettre une mise en œuvre à grande échelle dans plusieurs industries différentes.

Mots‑clés

InsoFeet, semelle intérieure, blessures, bien-être, mouvements corporels, sécurité sur le lieu de travail, marche, santé et sécurité au travail, porter, charges, usines, entrepôts

Informations projet

N° de convention de subvention: 867928

  • Date de début

    1 Juin 2019

  • Date de fin

    30 Novembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

CY.R.I.C CYPRUS RESEARCH AND INNOVATION CENTER LTD