CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Intelligent debt recovery platform.

Informations projet

N° de convention de subvention: 876734

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Juillet 2019

  • Date de fin

    31 Decembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

CEREBREON TECHNOLOGIES LIMITED

Français FR

Un recouvrement intelligent des dettes profite aux consommateurs et au secteur de l’insolvabilité

Les défauts de paiement ne profitent à personne. Cerebreon souhaite devenir le gestionnaire de données central du marché de l’insolvabilité, utilisant la puissance de l’apprentissage profond et de l’intelligence machine pour fournir des informations et des prévisions en temps réel.

Santé
© Pormezz, Shutterstock

L’administration du recouvrement des créances accroît considérablement les coûts d’exploitation des sociétés de recouvrement, nombre d’entre elles s’appuyant toujours sur des processus manuels et sujets aux erreurs. L’augmentation rapide du volume des cas d’insolvabilité peut également entraîner des cas mal gérés, négligeant le bien-être des consommateurs et augmentant les défauts de remboursement. Cerebreon a développé une plateforme de données basée sur le cloud pour étayer les logiciels de gestion de l’insolvabilité et de recouvrement de créances, ainsi que pour aider le personnel à mieux gérer les charges de travail. Hébergé sur Microsoft Azure, les utilisateurs peuvent y accéder en toute sécurité via un navigateur web. Le financement de l’UE pour le projet Cortx a permis à l’équipe de Cerebreon d’intégrer les commentaires de clients potentiels pour renforcer la convivialité et la fonctionnalité de sécurité de la plateforme pour la compilation technique. La prise de conscience que la technologie pouvait également être intégrée au logiciel de portefeuille de dette utilisé dans les divisions bancaires responsables de la dette non performante et des prêts s’est révélée un résultat majeur.

Recouvrement de créances par l’apprentissage automatique

La plateforme de Cerebreon gère le recouvrement de créances sur la base de prédictions de résultats probables, développées par des techniques d’apprentissage automatique traitant et analysant automatiquement les documents d’insolvabilité. L’apprentissage automatique «supervisé», où les algorithmes sont entraînés sur un ensemble de données historiques, et l’apprentissage automatique «non supervisé», où les algorithmes fonctionnent de première main avec des données en direct, sont utilisés pour identifier les modèles et automatiser les flux de travail pour chaque cas. La plateforme a été testée en direct dans l’une des principales sociétés de recouvrement du Royaume-Uni, eet ses fonctionnalités de capture de données et d’automatisation ont été examinées. Le système a traité plus de 8 000 documents de cas d’insolvabilité, rattrapant ainsi un retard important de dossiers en deux semaines. Plus de 90 % des documents ont été auto-validés, sans saisie manuelle, et le système a atteint un taux de précision des données de plus de 98 %. La plateforme s’est révélée 50 fois plus rapide que la saisie manuelle des données. «Le financement de l’UE nous a permis d’éviter la tendance commune aux entreprises technologiques à construire d’abord la technologie, plutôt que de bien comprendre le besoin auquel elle répond», explique Kenneth Doherty, directeur des opérations et coordinateur de projet de Cerebreon.

Une meilleure gestion des risques profite à tous

La détresse financière peut avoir un effet bouleversant sur la vie des individus, avec la pauvreté, les troubles de santé mentale et même le suicide, qui prévalent parmi ceux présentant des niveaux d’endettement paralysants. Le consumérisme alimenté par le crédit et, plus récemment, la crise de la COVID-19 rendent les consommateurs encore plus vulnérables. Les sociétés de recouvrement, les créanciers et l’économie dans son ensemble bénéficieront de processus automatisés, transformant le processus d’extraction manuelle des données pour traiter des volumes plus élevés de cas. Mais surtout, la plateforme garantit que les personnes vulnérables sont traitées équitablement et protégées contre les risques prévisibles. Par exemple, les institutions financières peuvent identifier les premiers signes de difficultés des consommateurs et soutenir de manière proactive les individus. «Bien que nous soyons une entreprise commerciale cherchant à être rentable, notre philosophie est qu’il faut toujours s’efforcer de réaliser un profit décent de manière décente: ces objectifs ne s’excluent pas mutuellement», explique Kenneth Doherty. L’équipe envisage trois segments de clientèle différents: les sociétés de praticiens de l’insolvabilité qui gèrent le dossier au nom du consommateur ou duparticulier; les créanciers qui cherchent à recouvrer la dette des consommateurs; et les sociétés de gestion de créances, spécialistes travaillant pour le compte des créanciers et desprêteurs. Le marché de l’insolvabilité au Royaume-Uni sera ciblé en premier, suivi de l’Europe et de l’Amérique du Nord. La voie de commercialisation explorée comprend l’accès direct au marché soutenu par une agence de croissance commerciale B2B spécialisée et des partenariats avec Accenture Fintech Innovation Lab et Microsoft. L’équipe travaille actuellement à affiner l’intégration de la plateforme avec les systèmes des clients, ainsi qu’à effectuer des tests de sécurité continus, dans le but de la lancer plus tard cette année.

Mots‑clés

Cortx, insolvabilité, recouvrement de créances, défaut de paiement, apprentissage automatique, dette, consommateur, créancier, algorithmes, COVID-19

Informations projet

N° de convention de subvention: 876734

État

Projet clôturé

  • Date de début

    1 Juillet 2019

  • Date de fin

    31 Decembre 2019

Financé au titre de:

H2020-EU.3.

H2020-EU.2.3.

H2020-EU.2.1.

  • Budget total:

    € 71 429

  • Contribution de l’UE

    € 50 000

Coordonné par:

CEREBREON TECHNOLOGIES LIMITED