Skip to main content

Integrated tool for empowering public authorities in the development of sustainable plans for low carbon heating and cooling

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un outil intégré aide le gouvernement local à établir des réseaux de chauffage urbain

Les organismes publics manquent actuellement d’outils appropriés et ergonomiques pour les aider à définir, simuler et évaluer des stratégies de chauffage et de climatisation durables adaptées aux conditions locales pour atteindre les objectifs ambitieux fixés dans leurs plans locaux.

Énergie

Le projet Planheat financé par l’UE a relevé ce défi en développant et en validant dans des scénarios réels un outil intégré et facile à utiliser qui aide les autorités locales à sélectionner, simuler et comparer des alternatives à faible émission de carbone et des scénarios économiquement durables pour le chauffage et la climatisation. «L’outil comprend l’intégration de solutions d’approvisionnement alternatives pour la nouvelle offre de chauffage et de climatisation provenant d’un panel de technologies clés avancées qui peuvent équilibrer la demande prévue», rapporte le coordinateur du projet Stefano Barberis. L’outil Planheat est un plug-in QGIS basé sur un code open source qui peut analyser, planifier et simuler des scénarios de chauffage et de climatisation bas carbone pour aider les autorités publiques de l’UE à mettre à jour et développer des plans énergétique durable. «Il comprend trois modules open-source, le module de cartographie, le module de planification et le module de simulation, qui peuvent être exploités via l’outil intégré ou utilisés individuellement», explique Stefano Barberis.

Une approche intégrée

Grâce à ces modules d’outils, les utilisateurs peuvent cartographier la demande locale de chauffage et de climatisation, actuelle et prévue, et les sources potentielles d’énergie à faible émission de carbone et renouvelables. Les données peuvent ensuite être utilisées pour réaliser de nouveaux plans en fonction des ambitions climatiques et des priorités de la ville. La plateforme permet de visualiser et de cartographier des résultats, de visualiser des scénarios sélectionnés avec l’outil de planification et de visualiser des résultats issus des simulations via un panel spécifique d’indicateurs de performance clés. Stefano Barberis précise: «L’utilisateur est guidé par une procédure pas à pas qui, à partir de l’évaluation de la demande locale de chauffage et de climatisation en regard des sources potentielles, guide l’utilisateur tout au long du processus de planification vers la simulation de futurs scénarios bas carbone.» Les débutants en planification énergétique comme les autorités publiques expérimentées peuvent utiliser l’outil Planheat. «Grâce à son approche parallèle ascendante et descendante, l’outil peut être utilisé par des villes qui travaillent déjà dans la planification énergétique et disposent de données avancées, comme notre ville de validation Anvers, ainsi que par des entités publiques débutantes qui ne disposent peut-être pas encore d’une grande quantité de données sur leur scénario énergétique local, comme notre ville de validation Lecce», remarque Stefano Barberis.

Convivialité

L’outil Planheat permet aux utilisateurs de cartographier la demande de chauffage et de climatisation urbaine à faible émission de carbone et les sources d’énergie actuelles et futures, à faible émission de carbone et renouvelables, comme la récupération de la chaleur résiduelle et de la chaleur industrielle perdue via des algorithmes et des méthodologies innovantes. En outre, grâce à son optimiseur de routes urbaines de chauffage et de climatisation, il est également possible de créer des réseaux de chauffage urbain économiquement viables. Avec l’intégration de bases de données à l’échelle de l’UE, l’outil Planheat lui-même aide les planificateurs énergétiques dans la création de leurs nouveaux scénarios, les utilisateurs finaux étant guidés pas à pas à travers les trois modules. De plus, les consultants et les entreprises travaillant avec les autorités locales peuvent utiliser l’outil gratuitement. Une plateforme d’apprentissage en ligne dédiée propose des formations et des didacticiels vidéo pour tous les modules d’outils ainsi qu’un manuel de l’outil pour rendre ses étapes initiales d’utilisation aussi simples que possible. L’outil et le code étant open source, les futurs développeurs d’outils de planification de la chaleur peuvent également utiliser les résultats et affiner l’outil. «Planheat s’adresse aux villes, aux autorités locales et aux régions et peut être utilisé avec peu de connaissances techniques et un minimum de données disponibles», conclut Stefano Barberis.

Mots‑clés

Planheat, outil, chauffage et climatisation, bas carbone, planification, chauffage urbain, open-source, cartographie, énergies renouvelables, QGIS

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application