Skip to main content

Turning Disabilities into New Possibilities with the Easiest-to-Use Myoelectric Hand Prothesis in the World

Article Category

Article available in the folowing languages:

Transformer les handicaps en atouts

Une prothèse de main bionique de dernière génération offre aux personnes amputées des membres supérieurs une solution intuitive et facile à utiliser pour saisir et tenir des objets.

Santé

On estime qu’environ 3 millions de personnes dans le monde ont besoin d’une prothèse de bras. À l’exception de quelques personnes pouvant s’offrir des prothèses de haute technologie, la grande majorité doit se contenter de modèles proposant un degré limité de mouvement et nécessitant habituellement d’être remplacés tous les trois à cinq ans. Mais cela devrait bientôt changer grâce à une nouvelle prothèse de main bionique de dernière génération actuellement développée par le projet Adam’s Hand financé par l’UE. «Notre mission consiste à donner vie à des technologies innovantes, qui permettront de transformer les handicaps en nouvelles possibilités», déclare Giovanni Antonio Zappatore, fondateur et directeur général de BionIT Labs, une entreprise technologique de dispositifs médicaux basée en Italie du sud et partenaire principal du projet. «Le dispositif Adam’s Hand améliorera la qualité de vie des personnes amputées des membres supérieurs, ce qui aura un impact social significatif tant pour les patients que pour les familles.»

Une technologie révolutionnaire

Adams’ Hand est une prothèse de main bionique fondée sur une technologie révolutionnaire. À l’inverse des autres dispositifs bioniques dotés de cinq ou six moteurs, Adams’ Hand n’en utilise qu’un. Il en résulte l’un des principaux avantages du dispositif, à savoir que l’utilisateur n’a pas besoin de sélectionner un modèle de poignée prédéfini. Au lieu de cela, la personne doit uniquement décider si elle ouvre ou ferme la main, le dispositif réalisant automatiquement le meilleur type de préhension pour chaque objet saisi. «Comme ce dispositif requiert moins d’attention visuelle pour saisir un objet, il est intuitif et extrêmement facile à utiliser», explique Giovanni Antonio Zappatore. «Cependant, le mécanisme adaptatif permet aux forces de préhension d’être réparties de façon égale sur les doigts, assurant ainsi une préhension ferme des objets saisis.» Le dispositif est considérablement plus léger, plus compact et plus silencieux que les autres dispositifs bioniques actuellement disponibles, et il s’agit là d’un autre avantage majeur. Il ne coûte également qu’un tiers du prix.

Prêt pour le lancement

Avec le soutien financier de l’UE, BionIT Labs est parvenue à définir les caractéristiques techniques des pré-séries de Adam’s Hand. Elle a aussi mené une analyse compétitive approfondie, renforcé sa stratégie de protection de la PI, et créé un plan de mise sur le marché pour chaque pays ciblé, un processus qui implique de garantir la conformité du dispositif aux règles et aux réglementations concernées. Le projet de l’UE a également permis à BionIT Labs de mettre en place une équipe plus solide et plus expérimentée. «Grâce à ce projet soutenu par l’UE, notre équipe a une meilleure compréhension du contexte sur lequel nous travaillons, ainsi qu’une volonté plus grande de bouleverser l’industrie des prothèses», conclut Giovanni Antonio Zappatore. «Le projet nous a également aidé à renforcer la sensibilisation de la marque et à développer la confiance de nos parties prenantes.» Adam’s Hand recherche actuellement le marquage CE et se prépare à faire son entrée sur le marché de l’UE. BionIT Labs lancera officiellement son dispositif au public lors de l’OTWorld 2020, l’un des principaux évènements commerciaux mondiaux pour les technologies d’orthopédie, de prothèses et de rééducation.

Mots‑clés

Adam’s Hand, handicaps, bionique, prothèses, personnes amputées, BionIT Labs, dispositif médical

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application