Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Solution de financement innovante pour les investissements de milieu de gamme en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables dans l’industrie

Les PME privées du soutien des investisseurs ont désormais la possibilité de mener à bien leurs projets d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables grâce à une nouvelle solution développée dans le cadre du projet TrustEE. La plateforme leur donne accès aux technologies, à l’évaluation technique et au financement. Elle réduit considérablement les risques pour tous les acteurs concernés.

Énergie

Si vous êtes propriétaire d’une PME et souhaitez investir dans des processus de production à faible émission de carbone ou à haut rendement énergétique, il y a de fortes chances que vous ayez peiné à obtenir le soutien d’investisseurs. En réalité, vous n’êtes pas seul. Même si la technologie permet d’économiser jusqu’à 10 % d’énergie et de couvrir 50 % des besoins restants grâce aux énergies renouvelables (en fonction de la technologie), les investissements tiers restent difficiles à obtenir. Les raisons de ce manque d’enthousiasme sont nombreuses. Les banques et les investisseurs ne possèdent pas le savoir-faire technique, les coûts des transactions sont élevés, et les projets ne bénéficient souvent pas des garanties de crédit et de performance requises. Pire encore, il n’existe ni procédures normalisées, ni normes industrielles. «Les énergies renouvelables (ER) et l’efficacité énergétique (EE) ne sont pas réalisées malgré une conception bien pensée. Le risque est généralement jugé trop élevé en raison d’un manque d’expertise technique en matière d’ER/EE», affirme Christoph Brunner, directeur général de AEE INTEC et coordinateur du projet TrustEE (Innovative market based Trust for Energy Efficiency investments in industry).

De l’évaluation à l’investissement

TrustEE contourne ces problèmes avec une nouvelle solution sur mesure de soutien aux investisseurs. Au lieu de leur transmettre des informations qu’ils ne comprennent pas, TrustEE prend en charge l’ensemble du processus. Il passe au crible l’efficacité industrielle et les projets d’énergies renouvelables, les optimise grâce à une évaluation technique et propose un refinancement flexible. Sa plateforme est spécialement conçue pour ce que Christoph Brunner appelle les projets «de milieu de gamme». Il s’agit de projets qui n’ont pratiquement pas accès à un financement externe, qui ont une faible capacité d’EE/RE et un manque de savoir-faire spécifique, mais qui sont engagés dans la décarbonisation industrielle. «Si l’évaluation du projet s’avère positive, TrustEE l’ajoutera à son portefeuille. La plateforme comprend déjà l’EE thermique, le processus de chaleur solaire, la biomasse et le biogaz. Les projets de pompes à chaleur sont prêts à être mis en œuvre, et le photovoltaïque, les systèmes de contrôle optimisés et d’autres technologies suivront sous peu», ajoute Christoph Brunner. Pour la première fois dans ce secteur, un outil unique permet de gérer le développement, l’évaluation et le financement des projets. Le processus se traduit par une réduction significative des risques pour toutes les parties prenantes: l’utilisateur final industriel a accès à des solutions d’EE/RE à faible risque et à faible incidence sur son bilan; les fournisseurs de technologie peuvent pousser leurs solutions et mobiliser leur capital pour de nouveaux projets; et les investisseurs qui font confiance au «label TrustEE» peuvent enfin intégrer des projets d’EE/RE viables dans leur portefeuille. Les trois groupes de parties prenantes ont été impliqués dans toutes les phases du projet afin d’assurer le succès commercial de la plateforme. «Leurs retours d’information ont permis de constamment améliorer le concept TrustEE et le traitement des projets soumis. De plus, ils ont été associés à des essais continus et au développement de la plate-forme TrustEE», explique Christoph Brunner. «Les solutions finales et les résultats du projet répondent à leurs besoins et nous sommes convaincus que notre approche contribuera de manière significative à la décarbonisation industrielle.» Le consortium est maintenant engagé dans le processus de commercialisation de leurs solutions. Le véhicule de titrisation de TrustEE (qui achète les créances et les convertit en obligations environnementales et en tranches offertes aux investisseurs sur les marchés de capitaux) est prêt à être mis en œuvre, tandis que la solution d’évaluation a été transférée à une plateforme commerciale avec un volume d’investissement de plus de 10 millions EUR. «Globalement, TrustEE est une approche à double sens, une évaluation normalisée des projets comme base d’un financement innovant. Les technologies EE/RE mises en œuvre seront progressivement étendues hors du projet dans les prochains mois», conclut Christoph Brunner. Plus précisément, les plans commerciaux se concentreront d’abord sur l’Autriche, l’Allemagne et la Suède, avant d’être étendus à d’autres pays européens et tiers.

Mots‑clés

TrustEE, efficacité énergétique, énergies renouvelables, PME, investissement, financement, titrisation, obligations environnementales, évaluation technique, normes

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application