Skip to main content

Demonstration of INTElligent grid technologies for renewables INTEgration and INTEractive consumer participation enabling INTEroperable market solutions and INTErconnected stakeholders

Article Category

Article available in the folowing languages:

Combler le fossé entre les citoyens et les fournisseurs de solutions en matière de réseaux intelligents

De nouvelles solutions et technologies validées ouvrent la voie à des systèmes de réseaux intelligents très efficaces et totalement intégrés.

Énergie

Alors que l’Europe s’efforce de réduire son empreinte carbonique, de promouvoir l’utilisation de ressources renouvelables et d’augmenter l’efficacité énergétique, de plus en plus de pays de l’UE se tournent vers les systèmes de réseaux intelligents. Ces réseaux électriques intelligents, avancés et innovants présentent une série de fonctionnalités et de composants énergétiques, notamment, et pour n’en citer que quelques-uns, des compteurs intelligents, des appareils intelligents et des outils avancés de gestion des réseaux. Les réseaux intelligents impliquent également la participation de plusieurs parties prenantes, dont les gestionnaires de réseau de distribution (GRD), les détaillants, les groupements d’achats d’énergie, les producteurs et les consommateurs. Le défi consiste à relier toutes ces parties prenantes au système de manière stable et harmonisé. Et c’est là qu’intervient le projet InteGrid (Demonstration of INTElligent grid technologies for renewables INTEgration and INTEractive consumer participation enabling INTEroperable market solutions and INTErconnected stakeholders), financé par l’UE. Coordonné par EDP Distribuição, un GRD portugais, le projet ouvre la voie au développement et à la mise en œuvre de réseaux intelligents. «Nous entendons transformer les GRD en catalyseurs de nouvelles entreprises où la technologie des réseaux intelligents soit l’infrastructure centrale», explique Ricardo Bessa, directeur technique du projet.

Combler le fossé

Dans les systèmes de réseaux traditionnels, de grandes centrales électriques produisent l’électricité, qui est ensuite transportée jusqu’aux domiciles et aux bâtiments par le biais de câbles contrôlés par les GRD. Toutefois, dans les systèmes de réseaux intelligents, l’énergie est souvent générée localement et connectée directement aux réseaux de distribution, comme l’énergie issue d’un panneau solaire sur un toit qui va jusqu’à une petite centrale électrique. Ces composants innovants du réseau intelligent s’appellent des ressources énergétiques distribuées (RED). Leur intégration, leur optimisation et leur gestion sont les principaux défis à relever dans le paradigme des réseaux intelligents. La vision d’InteGrid consiste à combler ce fossé en fournissant des manières innovantes de gérer efficacement des actifs flexibles pour tous les consommateurs. «Ce faisant, l’investissement dans les infrastructures de réseau peut être différé et repoussé, générant ainsi des économies pour le système de distribution et, par conséquent, des prix inférieurs pour les consommateurs», explique Ricardo Mendes André, membre du département Politiques et projets européens à EDP Distribuição et coordinateur du projet InteGrid. Pour y parvenir, le projet a cherché à démontrer comment les GRD peuvent permettre à différentes parties prenantes de participer activement dans le marché de l’énergie, en développant de nouveaux modèles commerciaux et en exploitant de nouvelles approches de gestion des données. Il a également démontré des solutions reproductibles et évolutives permettant aux GRD de planifier et d’exploiter un réseau avec un taux élevé de RED et un niveau supérieur d’électrification sociale. «Dans le concept d’InteGrid, qui s’aligne sur les tendances politiques de l’UE, le GRD agit comme facilitateur du marché, en garantissant la fiabilité et l’efficacité de la distribution énergétique par le biais d’un système énergétique rentable, fiable et propre», ajoute Sergio Potenciano Menci, ingénieur à l’Institut autrichien de technologie, l’un des partenaires du projet. «Parallèlement, le système InteGrid responsabilise le consommateur, qui devient à la fois un acteur stratégique du système et l’un de ses principaux bénéficiaires.»

Démonstration et validation

InteGrid a été validé dans trois sites de démonstration en Suède, en Slovénie et au Portugal. Chaque site s’est concentré sur un domaine spécifique du projet. Par exemple, en Suède, les chercheurs ont travaillé sur les solutions de gestion de l’énergie domestique, tandis que le site en Slovénie a mis au point une centrale électrique virtuelle. Au Portugal, les stratégies d’engagement des consommateurs démontrées en Suède et en Slovénie ont été rassemblées pour créer le Grid and Market Hub. Selon Ricardo Bessa, il s’agit du résultat le plus important du projet. «C’est une plateforme multiservices et multi-utilisateurs, reposant sur des services, qui comble le fossé entre le réseau de distribution et les parties prenantes du réseau, y compris les consommateurs», conclut-il.

Mots‑clés

InteGrid, réseaux intelligents, ressources renouvelables, efficacité énergétique, réseaux électriques, gestionnaires de réseau de distribution, ressources énergétiques distribuées

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application