Skip to main content

High accuracy water leakage and apparent loss detection

Article Category

Article available in the folowing languages:

L’intelligence artificielle contribue à réduire les pertes d’eau dans les réseaux de distribution du monde entier

Selon la Banque mondiale, les services des eaux perdent environ 14 milliards d’euros par an dans le monde entier à cause de diverses pertes d’eau. Certaines technologies émergentes peuvent aider à réduire le niveau incroyable de ces pertes d’eau.

Économie numérique
Changement climatique et Environnement

Le terme d’eau non facturée (ENF) désigne l’eau qui est perdue après avoir été pompée. Il existe deux types de pertes. Les fuites correspondent à l’eau qui a été extraite et traitée mais pas consommée. Les pertes commerciales sont dues à l’eau qui est fournie sans être comptabilisée, principalement en raison d’erreurs de comptage et de fraudes. On estime que les fuites et les pertes commerciales sont respectivement à l’origine de 8 et 6 milliards d’euros de pertes chaque année.

Améliorer la rentabilité, la durabilité et l’efficacité

Le projet AccuWater, financé par l’UE, a permis de continuer à améliorer une solution d’intelligence artificielle évolutive et rentable destinée aux services des eaux, qui réduit ou évite les pertes dues aux deux types d’ENF. Développée par le coordinateur du projet BuntPlanet, la solution BuntBrain permet de réduire les pertes dues aux ENF jusqu’à 25 %. Cela se traduit par 100 000 euros supplémentaires facturés par an pour une petite société de services des eaux. «Ramenés à l’échelle d’une grande ville, de tels montants pourraient permettre de réaliser des économies annuelles considérables», commente Myriam Ocaña, directrice financière de l’entreprise basée en Espagne. «Une telle réduction des volumes d’ENF existants pourrait se traduire par des économies annuelles de plus de 3 milliards d’euros dans le monde entier.» Malgré son caractère très prometteur, la solution de BuntPlanet a eu du mal à être acceptée par le marché sans autre forme de test. Elle ne disposait pas de sites de référence pertinents adaptés aux différentes caractéristiques des services des eaux. Pour résoudre ces problèmes, l’équipe d’AccuWater a créé des cas de référence en matière de services. Elle a également évalué et développé les fonctionnalités des outils BuntBrain au travers d’une série de scénarios d’ENF typiques des vastes marchés ciblés par l’entreprise. BuntBrain a été testé et déployé avec succès dans quatre sociétés de distribution d’eau. «Ces quatre entreprises étaient représentatives des aspects déterminants des nouveaux segments de marchés cibles potentiels et peuvent faire office de sites de référence pour accélérer le déploiement du produit», fait remarquer Myriam Ocaña. «Des centaines de nouvelles fonctionnalités ont été mises en œuvre, les performances et l’évolutivité ont été améliorées et quatre nouveaux modules ont été définis en vue d’un développement futur.» Par ailleurs, les algorithmes intelligents de BuntBrain ont dû être développés de manière plus approfondie afin de prendre en compte un certain nombre de variables. Il s’agit notamment de la taille et de l’âge du réseau de canalisations, de la disponibilité en eau facile à traiter, du degré de numérisation, du type et de la marque des compteurs d’eau installés, de l’historique des mesures prises pour éviter les pertes d’eau, ainsi que des priorités économiques et réglementaires de chaque compagnie de distribution d’eau. La société a amélioré ses algorithmes pour préparer BuntBrain aux différentes conditions rencontrées sur le marché. Grâce à ces algorithmes perfectionnés, le logiciel en ligne de la solution peut gérer de grands volumes de données différentes.

Renforcer la visibilité, la crédibilité et la réputation du marché

BuntPlanet approche de la phase de commercialisation grâce à la conclusion d’accords importants avec de nouveaux clients. Trois accords ont été signés avec des distributeurs, notamment avec Siemens, dans trois pays différents. Quatre accords ont été signés avec des fournisseurs d’entreprises de quatre pays différents. La compagnie a contacté 500 clients potentiels dans 33 pays. BuntBrain, qui avait été mis en œuvre dans trois pays avant le projet, l’est désormais dans douze pays différents. Grâce à AccuWater, BuntPlanet a eu accès à de nouveaux financements. Les actionnaires actuels ont augmenté leurs investissements dans l’entreprise, et de nouveaux investisseurs se montrent intéressés. L’innovation du projet a acquis une certaine notoriété en Europe. En 2019, BuntPlanet a reçu un prix dans la catégorie «Eau – Changement climatique» lors de l’édition spéciale COP25 des StartUp Europe Awards. En 2020, l’entreprise a obtenu le label Solar Impulse Efficient Solution de la part de la fondation Solar Impulse, pour ses solutions propres et rentables.

Mots‑clés

AccuWater, eau, BuntBrain, ENF, services des eaux, pertes d’eau, fuites, pertes commerciales, eau non facturée

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application