Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Utilisation des ultrasons pour des jus et smoothies plus sains et plus durables

Des chercheurs spécialisés dans le domaine de l’alimentation soutenus par l’UE utilisent la technologie des ultrasons pour produire des jus de fruits et des smoothies plus nutritifs et présentant une plus longue durée de conservation.

Santé

Une bonne nutrition et une bonne santé sont de plus en plus important pour les consommateurs modernes qui attendent des aliments et des boissons qu’ils achètent qu’ils soient frais, sûrs et sains. Cependant, les méthodes classiques utilisées pour préserver les aliments peuvent diminuer leurs qualités nutritionnelles. Dans ce contexte, des chercheurs spécialisés dans le domaine de l’alimentation utilisent une autre alternative: la technologie des ultrasons. «La technique de conservation des aliments la plus courante est la pasteurisation qui, tout en étant efficace, utilise des hautes températures, ce qui affecte la qualité des aliments», déclare la Dre Adilia Lemos de l’Université d’Abertay dans un article publié sur le site Web de «The Scotsman». «Par contre, la technologie des ultrasons n’utilise pas cette méthode», poursuit-elle. «Dans ce cas, cela pourrait signifier que nous pouvons produire des jus de fruits et des smoothies plus sains.»

Comment la technologie des ultrasons profite-t-elle aux aliments

L’Université d’Abertay est un partenaire du projet SHEALTHY financé par l’UE qui vise à produire des fruits, des légumes, des jus de fruits et des smoothies peu transformés, plus sûrs et présentant une plus grande valeur nutritionnelle. Dans le cadre de SHEALTHY, l’université a maintenant acheté une machine à ultrasons de pointe qui aidera à améliorer la qualité et la durée de conservation des jus de fruits et des smoothies. «Cet appareil à ultrasons a été produit par Hielscher, l’un des leaders mondiaux dans ce domaine, et nous sommes très heureux d’y avoir accès sur le campus», remarque la Dre Lemos, qui décrit la machine comme «très efficace». Selon l’article, il n’existe pas d’autre dispositif de ce genre en Écosse. La machine à ultrasons peut également extraire des composés bioactifs de la peau d’orange, du marc de pomme, etc. aidant de cette manière à réduire et à réutiliser les déchets alimentaires. «La machine est très efficace et nous espérons que les résultats de nos recherches auront un impact significatif et positif pour les consommateurs dans un proche avenir», a commenté la Dre Lemos. SHEALTHY se concentre sur l’évaluation et le développement de technologies non thermiques dans une perspective durable. Les frais importants générés par ces technologies de transformation complexes les mettent normalement hors de portée des petites entreprises. Aujourd’hui, SHEALTHY permet aux micro-entreprises et aux PME de mettre en œuvre ces technologies. Cela leur permettra de devenir plus compétitives et de développer de nouveaux modèles économiques coopératifs. La Dre Lemos ajoute: «L’implication d’Abertay dans ce projet international démontre la qualité du travail et de la recherche menés par nos scientifiques de l’alimentation et notre contribution à l’industrie, et nous sommes convaincus qu’il a le potentiel d’avoir un impact réel sur la qualité des aliments que nous mangeons.» Dirigé par le cabinet de conseil en innovation et en recherche Enco, le projet SHEALTHY (Non-Thermal physical technologies to preserve fresh and minimally processed fruit and vegetables) implique 21 partenaires de toute l’Europe. Le projet qui se déroule sur une période de 4 ans s’achèvera en avril 2023. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet SHEALTHY

Mots‑clés

SHEALTHY, ultrasons, alimentation, fruits, jus, smoothie, durée de conservation

Articles connexes