Skip to main content

PISPA – Plytix Information Sharing Platform and Analytics – Testing product market fit for a disruptive Information sharing platform for brands and resellers

Article Category

Article available in the folowing languages:

Plytix: un magasin en ligne pour les gouverner tous

Vendre des produits sur différentes plateformes de revendeurs, boutiques en ligne et sites de référencement d’annonces constitue un excellent moyen d’atteindre un public plus large. Mais par rapport à une seule boutique en ligne, cela complique nettement la tâche consistant à contrôler la rentabilité et le succès réels des produits. Plytix a résolu ce problème grâce à une plateforme intelligente de gestion des informations sur les produits.

Économie numérique

Le commerce électronique a connu des changements considérables depuis le lancement de sites de vente en ligne tels qu’eBay ou Amazon, au milieu des années 1990. Le nombre de «détaillants en ligne» se livrant bataille pour susciter l’intérêt des internautes a augmenté de manière exponentielle, et ils ont tous désormais accès à de multiples plateformes en ligne pour vendre leurs produits. Mais il reste encore un petit problème: même si les solutions d’analyse ont également évolué, il n’existe toujours pas de solution fiable pour quantifier le succès des produits en fonction des différentes plateformes sur lesquelles ils sont vendus. Morten Poulsen, directeur général et cofondateur de la start-up danoise Plytix, explique: «Les marques peuvent désormais vendre leurs produits sur Amazon et sur d’autres sites de référencement d’annonces comme Google Shopping et les catalogues Facebook, tout en s’appuyant sur les boutiques en ligne de revendeurs tiers pour effectuer des ventes supplémentaires. Il est plus important que jamais de connaître les performances des produits au travers de tous ces différents canaux, mais il n’existe actuellement aucun moyen de collecter et de consolider ces données.» Plytix comble cette lacune en invitant les marques à stocker et à gérer les informations concernant leurs produits sur sa plateforme dédiée à la gestion de produits. Elles peuvent y télécharger et modifier toutes les données concernant leurs produits et bénéficier d’une synchronisation directe avec des sites tels qu’Amazon, Walmart, Google Shopping et Facebook. Elles bénéficient également d’un «brand portal» (portail de marque) permettant aux revendeurs de passer des commandes. «Plytix est vraiment facile à utiliser», explique Morten Poulsen. «En tant qu’utilisateur, il vous suffit d’aller sur Plytix.com et de le coupler avec votre Google Analytics. Trois clics suffisent et cela ne requiert aucun développement. Plytix ira chercher les données directement dans Google Analytics par le biais d’une API (y compris l’historique des données) et les présentera sur la plateforme Plytix avec toutes les autres informations concernant vos produits. Cela vous permettra de décomposer et décortiquer vos données en fonction de tous les attributs des produits.»

Un nouveau monde plein de possibilités

La connexion directe avec Google Analytics s’avère en effet très utile. Elle permet d’accéder à toutes les données analytiques au niveau de chaque produit directement à partir de la plateforme Plytix, en plus des informations existantes sur les produits. Les marques peuvent visualiser les données concernant les performances de leur propre boutique en ligne, mais elles trouveront également des données équivalentes pour n’importe quelle boutique en ligne tierce qui vend leurs produits. Tout cela est rendu possible grâce à une mise en correspondance des produits effectuée à l’aide des codes articles internationaux (GTIN), qui sont conçus de manière à ce que chaque préfixe soit spécifique à une marque. Plytix a reçu le soutien de l’UE dans le cadre du projet PISPA (Plytix Information Sharing Platform and Analytics – Testing product market fit for a disruptive Information sharing platform for brands and resellers), et Morten Poulsen affirme que c’est précisément grâce à ce soutien que son entreprise a pu commercialiser une technologie qui, autrement, n’aurait pas été prioritaire. Quatre ans après le lancement du projet, la technologie d’analyse Plytix a réussi à collecter des données auprès de milliers de marques et de revendeurs dans le monde entier, et elle continue à se développer en permanence.

De futurs projets se dessinent

Dans un avenir proche, les efforts de l’entreprise viseront à obtenir davantage de données. «À partir de là, nous déploierons des analyses prédictives qui permettront à notre plateforme d’aller puiser dans un ensemble de données agrégées provenant de centaines de milliers de marques, ainsi que de fournir à chacune d’entre elles des informations exploitables basées sur les mégadonnées», note Morten Poulsen. Plytix serait alors en mesure de fournir aux petites et moyennes entreprises un accès à un moteur de recommandation sophistiqué qu’elles pourraient déployer sur leur site. Ce moteur donnerait ensuite des recommandations basées sur un ensemble de données collectives issues d’un réseau mondial de boutiques en ligne et de plateformes de vente. Morten Poulsen envisage même une solution permettant aux développeurs de créer les premières boutiques électroniques dynamiques au monde: au lieu de se contenter de trier les produits par ordre alphabétique, par prix ou par date, les boutiques électroniques pourraient alors les trier en fonction d’une estimation des préférences de chaque visiteur.

Mots‑clés

Plytix, commerce électronique, revendeur, plateforme de vente, gestion des produits, Google Analytics

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application