Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Favoriser l’égalité des sexes dans la recherche

Un consortium financé par l’UE organise six sessions de formation sur l’intégration du sexe et du genre dans la recherche scientifique et technologique. La série de formations en ligne est organisée pour commémorer la Journée internationale de la femme 2021.

Société

Selon le Rapport 2020 sur la parité entre hommes et femmes dans le monde publié par le Forum économique mondial, «Toutes choses égales par ailleurs, selon les tendances actuelles, l’écart global entre les sexes dans le monde pourra être comblé dans 99,5 ans». En clair, cela signifie que nous ne connaîtrons pas l’égalité des sexes de notre vivant. Agir pour sensibiliser et autonomiser les femmes est donc plus important que jamais. Le projet GE Academy financé par l’UE contribue à cet effort en favorisant l’égalité des sexes dans la recherche. Le projet a trois objectifs. Premièrement, il vise à accroître les compétences des gestionnaires, du personnel universitaire et d’autres personnes qui mettent en œuvre des mesures d’égalité des sexes dans leurs établissements. Deuxièmement, il s’efforce d’approfondir l’expertise des chercheurs qui s’intéressent à la dimension de genre de leurs travaux. Enfin, il vise à développer davantage les compétences des experts en genre désireux de former des communautés de recherche et d’enseignement supérieur en Europe et à l’étranger. Le programme de renforcement des capacités de GE Academy, actuellement à l’œuvre dans au moins 15 pays, comprend des sessions de formation en personne, des universités d’été, des ateliers, des séminaires en ligne, des cours ouverts, distribués et collaboratifs, et des sessions de formation de formateurs.

Six sessions de formation en ligne

Pour célébrer la Journée internationale de la femme 2021, le projet organise désormais une série de formations Gender in Research Weeks composé de six sessions en ligne qui seront réparties sur les mois de mars et avril. Le but de ces sessions de formation est de transmettre des connaissances et de sensibiliser les participants à l’intégration des dimensions du sexe et du genre dans la recherche scientifique et technologique. La première session, intitulée Formation d’introduction en ligne sur le sexe et la dimension de genre dans les domaines des sciences et de la technologie, se déroulera le 4 mars. Obligatoire pour les participants qui ne connaissent pas le concept de genre dans la recherche, cette session présente les concepts et définitions de base liés à l’intégration du sexe et du genre dans un contenu de recherche. La deuxième session de formation Dimension du genre dans la recherche: 4 études de cas dans le domaine des STIM se déroulera le 18 mars. La session donnera une introduction approfondie à l’inclusion du genre dans quatre domaines de recherche: mobilité, énergie, interaction homme-machine et robotique. Elle sera suivie de Sexe et dimension de genre dans la recherche: Santé et médecine le 23 mars. Les sessions 4 (25 mars), 5 (15 avril) et 6 (22 avril) seront des sessions approfondies qui poursuivent la deuxième session sur le domaine des STIM. Les trois sessions se concentrent respectivement sur la dimension du sexe et du genre dans les domaines de recherche de la mobilité, de l’interaction homme-ordinateur et de la robotique.

Répertoire de connaissances sur l’égalité des sexes

Les parties intéressées peuvent également accéder au répertoire de séminaires et de sessions en ligne du site du projet GE Academy (Gender Equality Academy). L’objectif est de faciliter l’intégration des questions de genre dans la recherche et l’innovation. Le projet prendra fin en décembre 2021. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet GE Academy

Mots‑clés

GE Academy, genre, égalité des sexes, recherche, formation, Journée internationale de la femme

Articles connexes