Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Promouvoir l’égalité des sexes dans la science par le jeu et le divertissement

Un projet financé par l’UE propose une approche nouvelle et intéressante pour lutter contre les stéréotypes de genre dans la recherche et l’innovation: un jeu de société dont le but est de remporter le prix Nobel.

Société

L’égalité des sexes est un droit humain fondamental. C’est aussi une condition nécessaire pour un monde pacifique et prospère. Cependant, comme le déclare Mariya Gabriel, commissaire européenne à l’innovation, à la recherche, à la culture, à l’éducation et à la jeunesse, dans un entretien publié sur le site web «Science|Business», «l’égalité des sexes est importante en soi, … compter davantage de femmes parmi les scientifiques sert un autre objectif, peut-être encore plus grand: une meilleure science».

Pas assez de femmes scientifiques

Néanmoins, malgré les efforts visant à éliminer les disparités entre les sexes dans la recherche et l’innovation, les femmes sont encore sous-représentées dans ce domaine. La commissaire Mariya Gabriel apporte des preuves convaincantes pour étayer cette affirmation: «Toutes disciplines confondues, seul un tiers des chercheurs de l’UE sont des femmes et l’on en compte seulement 15 % dans les domaines de la science, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM). Plus frappant encore, les femmes représentent moins de 10 % des titulaires de brevets, seules 8 % des jeunes entreprises européennes sont fondées par des équipes entièrement féminines et seulement 25 % sont fondées par une équipe incluant au moins une femme.» Le projet GEARING ROLES, financé par l’UE, propose aujourd’hui un jeu de société appelé «Nobel Run», la course au prix Nobel. Il s’agit d’une approche intéressante et innovante pour traiter le problème des stéréotypes sexistes dans la science. Dans ce jeu de construction, de plateau, les joueurs doivent gérer une équipe de recherche, embaucher des chercheurs prédoctoraux, postdoctoraux et seniors, publier des articles et obtenir des financements à travers des projets internationaux.

Le jeu met en évidence les principales figures féminines

Le but du jeu, comme son nom l’indique, est de remporter le prix Nobel. Pour réussir cet exploit, les joueurs pourront recevoir l’aide des principales femmes scientifiques et inventrices représentées sur les cartes. Il s’agit notamment de Marie Curie (1867-1934), première femme à recevoir un prix Nobel, de la physicienne austro-suédoise Lise Meitner (1878-1968), qui a contribué à la découverte de l’élément chimique protactinium et de la fission nucléaire, et de Jocelyn Bell Burnell (1943-), astrophysicienne irlandaise qui a découvert les premiers pulsars radio en 1967. Sont également représentées la cosmonaute russe Valentina Terechkova (1937-), première femme à être allée dans l’espace, la mathématicienne américaine Katherine Johnson (1918-2020), l’une des premières Afro-Américaines à travailler comme scientifique à la NASA, la physicienne expérimentale sino-américaine Chien-Shiung Wu (1912-1997), connue pour ses importantes contributions à la physique nucléaire, ainsi que Hedy Lamarr, actrice, inventrice et productrice de films d’origine autrichienne, dont l’invention a ouvert la voie aux technologies wifi et Bluetooth. Le jeu comprend plusieurs autres cartes, dont celles qui montrent l’impact de la sollicitude ou du syndrome de l’imposteur sur les carrières scientifiques. Une autre carte encore représente la carte de l’Europe et des pays partenaires qui mettent en œuvre des plans d’égalité des genres dans le cadre du projet. GEARING ROLES (Gender Equality Actions in Research Institutions to traNsform Gender ROLES) est un consortium pluridisciplinaire constitué de dix partenaires européens universitaires et privés. Afin de remettre en question et de transformer les rôles de genre qui perpétuent les inégalités, le projet conçoit et met en œuvre six plans d’égalité des sexes qui s’attaqueront à différents types de préjugés sexistes affectant l’égalité des chances entre les femmes et les hommes dans les instituts de recherche. Quatre objectifs principaux guident ce projet: éliminer les obstacles au recrutement des femmes, remédier aux déséquilibres entre les sexes dans les instituts de recherche et promouvoir les femmes aux postes de direction, fournir des références alternatives dans les zones traditionnellement dominées par les hommes, et promouvoir l’égalité des sexes dans les organismes de recherche. Le projet s’achèvera en décembre 2022. Pour plus d’informations, veuillez consulter: Site web du projet GEARING ROLES

Mots‑clés

GEARING ROLES, égalité des sexes, femmes, jeu de société, recherche, innovation, prix Nobel

Articles connexes