Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des grossesses plus sûres grâce à un test de pré-éclampsie rapide et simple

Un dispositif de diagnostic rapide sur le lieu d’intervention permet aux médecins de suivre l’évolution de la maladie lors de contrôles de routine, sans passer par la case hôpital.

Santé

La pré-éclampsie est une maladie potentiellement mortelle pouvant survenir lors de la grossesse, mettant à la fois la mère et l’enfant en danger. La maladie touche plus de 200 000 femmes, ce qui représente entre 2 et 5 % des grossesses en Europe. Malgré tous les efforts déployés, ce trouble reste l’une des principales causes de mortalité maternelle. Le diagnostic précoce de pré-éclampsie est crucial si l’on souhaite minimiser les complications et préparer la naissance de manière adéquate. Le projet PEDPOC, financé par l’UE, a soutenu la société suisse MOMM Diagnostics dans le développement d’une étude de faisabilité commerciale pour un test innovant permettant de réaliser un diagnostic précoce rapide et une surveillance continue de la pré-éclampsie. «Il est nécessaire de concevoir de meilleurs tests diagnostiques pour la pré-éclampsie: une majorité de femmes ne sont pas suffisamment bien testées», remarque Mathias Wipf, coordinateur de PEDPOC et directeur général de MOMM Diagnostics. «Nous sommes toujours tributaires de la surveillance de la pression artérielle et de la protéinurie au début du deuxième trimestre de grossesse.»

Gagner du temps et sauver des vies

Il indique que ces dernières années, la recherche a prouvé que les biomarqueurs présents dans le sang de la mère fournissent une meilleure indication de la présence, ou du risque de contracter la maladie. Le dispositif de la taille d’une clé USB développé par MOMM Diagnostics utilise une seule goutte de sang appliquée sur une cartouche abordable et jetable, pour détecter la présence de plusieurs biomarqueurs. Le test prend moins de 20 minutes, ce qui signifie qu’il peut être réalisé lors d’un contrôle médical de routine. «Nos tests aident à immédiatement écarter la possibilité d’une pré-éclampsie, et permettent ainsi de gagner un temps considérable», explique Mathias Wipf. «Pouvoir disposer des résultats lors du contrôle implique que le médecin peut prendre une décision éclairée sur site, et n’a pas besoin d’envoyer ses patientes à l’hôpital lorsque celles-ci présentent des symptômes suspects de pré-éclampsie, tels qu’une pression artérielle élevée.» Le développement arrive au bon moment: Les nations européennes commencent à mettre en œuvre des tests de pré-éclampsie; l’Allemagne, la Suisse et le Royaume-Uni remboursent par exemple ces procédures par le biais de l’assurance maladie. Et la raison est simple: la pré-éclampsie représente près de 30 % des coûts associés aux procédures obstétriques. «Nous pensons que le moment est particulièrement choisi, dans la mesure où le marché est prêt sans être saturé pour autant», indique Mathias Wipf.

Un marché d’un milliard de dollars

Les projections pour le marché européen des diagnostics de pré-éclampsie font état de 1,1 milliard d’euros d’ici 2027. MOMM Diagnostics entend sécuriser au moins 5 % de ce montant à l’horizon 2028. Mathias Wipf ajoute que les dispositifs PEDPOC représentent un premier produit dans ce qui devrait se révéler un marché en croissance rapide pour des diagnostics rapides et précis ciblant des biomarqueurs peu abondants. À l’heure actuelle, les dispositifs sont toujours en cours de développement, et doivent encore faire l’objet d’une validation clinique et d’une certification. Mathias Wipf espère parvenir à ce stade en 2022 et mettre le produit sur le marché l’année suivante. Avec un lancement initial en Europe et aux États-Unis, la société se tournera vers le reste du monde après avoir trouvé son partenaire commercial. Le projet PEDPOC s’appuie sur les réussites de précédentes recherches financées par l’UE, notamment le projet RECORD-IT, intégré au programme Technologies Futures et Émergentes. Mathias Wipf conclut en partageant son enthousiasme concernant le potentiel de cette technologie à aider les médecins comme les patientes à l’avenir, et il ajoute: «Il est amusant de voir comment la recherche fondamentale permet d’aboutir à un produit utile.»

Mots‑clés

PEDPOC, pré-éclampsie, grossesse, lieu d’intervention, rapide, test, diagnostic, faible abondance

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application