Skip to main content

Repurposing and enriching images for immersive storytelling through smart digital tools

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une solution d’avant-garde offre une nouvelle vie aux photos

Un projet financé par l’Union européenne a mis au point des outils novateurs qui révolutionnent la façon dont les gens utilisent la photographie pour illustrer des histoires.

Économie numérique

Les progrès technologiques ont ouvert la voie à de nouvelles manières de raconter des histoires, depuis le téléchargement de photos et de vidéos sur les plateformes de réseaux sociaux jusqu’aux expériences immersives en 3D et en réalité virtuelle. En conséquence, il existe une quantité stupéfiante de contenu numérique disponible en un seul clic. Pour les conteurs créatifs, cela soulève des questions sur la meilleure façon de réaffecter ce contenu et sur les outils innovants nécessaires à cette fin. En privilégiant le photojournalisme, la mode et les festivals, le projet FotoInMotion, financé par l’UE, a mis au point une solution permettant de réaffecter les photos pour obtenir une narration immersive. «Nous avons livré avec succès un outil intégré capable de créer automatiquement, en quelques secondes, un clip vidéo attrayant à partir d’une photo, avec des effets de narration et de marque», explique Konstantinos Thivaios, membre de l’équipe de coordination d’INTRASOFT International, l’hôte du projet. Pour ce faire, le projet s’est appuyé sur des technologies innovantes basées sur la recherche et le développement en matière d’analyse et de reconnaissance d’images par l’INESC et de technologies 3D par QdepQ, tous deux partenaires du projet.

La solution à la loupe

L’outil est disponible en version de bureau et mobile. Il permet aux utilisateurs de transformer leurs photos en expériences vidéo spatiales et 3D en appliquant des fonctions d’édition automatisées et des effets dynamiques rendus possibles grâce à l’identification d’objets par intelligence artificielle (IA) et à la technologie 3D. Despina Anastasopoulos, membre de l’équipe de coordination, fait remarquer: «Les technologies avancées de l’IA explicable et de l’apprentissage profond ont été pleinement utilisées pour développer un outil capable de soutenir les industries ciblées.» L’aspect clé et innovant de la solution est sa capacité à générer des métadonnées utiles pour le processus de création, réduisant ainsi les coûts de production de contenu. Elle offre également des possibilités de capture et de création vidéo simples, des filtres de qualité prosommateur et une génération d’histoires pilotée par l’apprentissage automatique, ainsi qu’une diffusion aisée vers des formats vidéo et des réseaux sociaux. «En outre, l’outil d’annotation, mis en œuvre au sein de l’application mobile de l’outil FotoInMotion, est un prototype permettant de créer un service de médias synthétiques qui peut se connecter à n’importe quelle plateforme industrielle disponible sur le marché», ajoute Paula Viana de l’INESC.

Une nouvelle ère de narration

Les résultats technologiques de FotoInMotion amélioreront la façon dont les industries créatives utilisent la photographie pour raconter des histoires et auront un impact sur d’autres domaines liés à la photographie. «Maria Goirigolzarri, de NOOR, une agence internationale de photo documentaire et partenaire pilote du projet, a souligné que “le fait de disposer d’un outil permettant de téléverser une image et de bénéficier d’une reconnaissance automatique des objets présents dans l’image et d’une formulation automatique des mots-clés de ces objets serait d’une grande valeur dans le secteur du photojournalisme, et pas uniquement”», souligne Despina Anastasopoulos. La société de mode italienne Marni, également partenaire pilote du projet, voit le potentiel de l’application web et mobile pour les équipes de relations publiques et de communication dans des secteurs tels que la mode, car elle fournit un outil autonome pour le reportage numérique sur les réseaux sociaux. «Sten-Kristian Saluveer, du Festival du film Nuits noires et de Storytek, qui font également partie du programme pilote du projet, ont estimé que le modèle et la fonctionnalité semi-automatique de la solution constituaient un outil extrêmement précieux pour les événements et la communauté des festivals», ajoute Despina Anastasopoulo. Le projet étudie actuellement la possibilité d’exploiter les résultats de FotoInMotion, soit en capitalisant sur les travaux pour d’autres recherches, soit en identifiant des opportunités de marché. Despina Anastasopoulos conclut: «Plusieurs approches susceptibles de contribuer à l’augmentation des performances de la solution, à des fonctionnalités supplémentaires et à l’adaptation à d’autres scénarios d’application ont été identifiées et ne manqueront pas d’être prises en compte.»

Mots‑clés

FotoInMotion, vidéo, photographie, réseaux sociaux, mode, festival, narration immersive, photojournalisme, application mobile, production de contenu, IA, conversion 3D

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application