Skip to main content

Innovative railway sleeper design increasing track lateral resistance, reducing significantly costs related to track misalignment events

Article Category

Article available in the folowing languages:

Maintenir la sécurité du réseau ferroviaire mondial sur la bonne voie

Le désalignement des rails reste l’une des principales causes de déraillement des trains dans le monde, entraînant des pertes à la fois humaines et économiques. Un projet de l’UE a présenté une solution de traverses qui va révolutionner l’avenir du transport ferroviaire.

Transports et Mobilité

Dans le but de réduire les opérations de maintenance des voies ferrées tout en améliorant la stabilité latérale de la grille de voie, le projet DiNTRA, financé par l’UE, a créé une traverse améliorée. Grâce à sa stabilité et à ses caractéristiques mécaniques améliorées, cette solution innovante réduira considérablement le risque de déformation des rails. Les avantages de cette solution sont notamment la réduction des coûts de maintenance associés et des périodes de limitation de vitesse pour le trafic ferroviaire de marchandises et de passagers, et la diminution du risque de déraillement.

Supprimer les obstructions

Le réseau ferroviaire européen est très hétérogène, conséquence de la fusion des systèmes nationaux. La traverse à écartement métrique DiNTRA, qui intègre des solutions de renforcement applicables à tous les types de voies ferrées, est polyvalente. L’augmentation de la résistance latérale qu’elle offre peut être extrapolée à toute largeur d’écartement des rails, ce qui en fait un produit totalement polyvalent. Concevoir une solution permettant d’améliorer les performances des voies ferrées a constitué un véritable défi. «Le point le plus compliqué a consisté à trouver des sites viables pour l’implantation des démonstrateurs, notamment dans la section à écartement international», explique le coordinateur du projet, Francisco J. Fernández Martínez. «Nous y sommes parvenus avec le soutien et la collaboration de notre responsable de projet et des administrateurs des infrastructures ferroviaires ETS, ADIF et l’autorité portuaire de Santander où les campagnes d’essai ont finalement été organisées.» Fait important, l’administrateur de l’infrastructure à écartement métrique du Pays basque ETS a activement contribué à la sélection d’une section d’étude optimale et à sa mise en œuvre pour les campagnes d’essai. Cette démarche a été déterminante pour l’obtention des autorisations de mise en œuvre des essais sur l’écartement ibérique et international.

De nouveaux faits révélés

Le processus de recherche a permis d’obtenir deux résultats surprenants pour les chercheurs. «Lors des nombreux essais réalisés sur les écartements à trois rails de notre projet européen, nous avons découvert un nouveau phénomène qui apparaît sur les voies ferrées soumises à des contraintes thermiques; nous l’avons appelé “poussée centrifuge inverse”», révèle Francisco J. Fernández Martínez. «Cette découverte nous permettra de publier des articles scientifico-techniques, qui conforteront la révélation des avantages de la traverse DiNTRA.» De même, nous avons observé qu’une augmentation de la résistance transversale produite par la traverse DiNTRA sur la voie permet d’abaisser la couche inférieure du ballast d’environ 5 cm sous la couche supérieure. Cette constatation peut être utile pour éviter le déplacement du ballast sur les lignes de trains à grande vitesse, une réalité que l’équipe du projet entend vérifier par des essais en soufflerie.

Révolutionner les chemins de fer

Après sa validation par l’administrateur espagnol des infrastructures ferroviaires ADIF, la solution DiNTRA est prête à conquérir la péninsule ibérique. Des contrats ont déjà été signés pour la fourniture de traverses DiNTRA aux chemins de fer du Pays basque, ETS, et de Catalogne, FGC. Actuellement, l’équipe négocie les conditions de son incorporation dans les projets de rénovation des voies des tronçons Cabezón-Santander et Santander-Hoz de Anero en Cantabrie, ainsi que du tronçon Gijón-Laviana dans les Asturies. La promotion et l’intensification des travaux commerciaux entamés pour le produit se poursuivront dans le reste des administrations ferroviaires espagnoles, comme le métro de Bilbao, le chemin de fer public de Valence, FGV, et les chemins de fer des îles Baléares. Enfin, DiNTRA utilisera les relations commerciales formées pendant la durée du projet pour mettre en œuvre son produit dans des pays comme l’Argentine, l’Autriche, la Belgique, la Suisse, le Danemark, la France, la Hongrie, l’Italie et le Royaume-Uni, où un plan de modernisation du réseau ferroviaire est en cours d’élaboration.

Mots‑clés

DINTRA, rail, chemin de fer, traverse, écartement, résistance transversale, réseau, déraillement, ballast, latéral, poussée centrifuge inverse

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application