Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des modèles d’évaluation intégrée améliorés tracent la voie vers la neutralité climatique

Les modèles d’évaluation intégrée combinent des éléments clés de l’énergie, de l’économie, des terres, de l’eau et du climat dans un cadre de modélisation cohérent. Le projet NAVIGATE, financé par l’UE, renforce les capacités des modèles d’évaluation intégrée dans deux domaines clés, afin de soutenir la conception et l’évaluation de politiques climatiques efficaces.

Changement climatique et Environnement

Coordonné par l’Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique en Allemagne, le projet NAVIGATE (Next generation of AdVanced InteGrated Assessment modelling to support climaTE policy making) réunit des institutions de premier plan spécialisées dans la modélisation de l’évaluation intégrée et des experts du domaine provenant de 15 partenaires en Europe, ainsi que d’institutions au Brésil et en Chine. Le projet, qui se déroule sur quatre ans, est divisé en sept ensembles de travail distincts. Les travaux ont débuté en 2019 par une évaluation critique des modèles d’évaluation intégrée (MEI) existants au regard de la nouvelle littérature scientifique, des incertitudes du monde réel et de l’identification des lacunes en matière de connaissances et de méthodologie. Des travaux sont en cours pour compléter ces MEI existantes par des avancées majeures dans deux domaines importants. Tout d’abord, NAVIGATE améliorera la représentation des changements structurels et technologiques transformateurs dans l’économie et les secteurs tels que l’industrie (y compris l’électrification, le captage et le stockage du carbone, et le captage et l’utilisation du carbone) et l’utilisation des sols (telles que des mesures d’atténuation profondes en agriculture et l’élimination du CO2 dans la nature). Le projet tiendra également compte des conséquences des changements de mode de vie et de consommation. Ensuite, NAVIGATE décrira la manière dont sont répartis, géographiquement et démographiquement, les impacts des politiques climatiques, le changement climatique et les bénéfices des stratégies d’atténuation et d’adaptation (en termes de dommages évités et de réduction des inégalités). Ces efforts clés s’inscrivent dans le contexte d’autres améliorations, telles que des méthodologies permettant de mieux évaluer la fiabilité des résultats du MEI. Le projet vise à accroître l’adoption des MEI par les décideurs politiques en optimisant la convivialité, la transparence et la légitimité de ces puissants cadres d’aide à la décision. NAVIGATE apporte de nouvelles perspectives sur la manière dont les objectifs climatiques à long terme peuvent être traduits en actions politiques à court terme, et sur la manière dont les pays et les secteurs peuvent travailler de concert pour mettre en œuvre l’accord de Paris. Le projet a déjà considérablement contribué à la politique climatique de l’UE grâce à des efforts tels qu’une analyse des impacts de la COVID-19, les contributions au Research Dialogue 2020 de l’organe subsidiaire de conseil scientifique et technologique de la CCNUCC, et des analyses des voies de neutralité climatique pour 2050 et des approches de modélisation pour le Sixième rapport d’évaluation du GIEC. En 2020, un atelier de partie prenante sur la robustesse et la légitimité des modèles climatiques a permis d’améliorer la légitimité et la transparence des MEI, et de nombreux articles qui contribuent à une meilleure compréhension des propriétés fondamentales des voies d’atténuation mondiales ont été publiés. Le projet apporte également de nouvelles connaissances à l’appui des processus internationaux de politique climatique tels que le Bilan mondial 2023 de la CCNUCC.

Mots‑clés

NAVIGATE, MEI, évaluation intégrée, modèle, climat, carbone, transformateur, structure, technologie, CCNUCC, politique