Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le projet de robotique spatiale EROSS atteint les étoiles

Le projet EROSS, financé par l’UE, a remporté le prix Étoiles de l’Europe 2021 pour sa technologie innovante d’entretien des satellites.

Espace

En 2013, le ministère français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a inauguré la tradition de récompenser certains projets de recherche européens aboutis coordonnés par des institutions françaises. Appelé Étoiles de l’Europe, ce prix est décerné pour encourager les efforts de recherche scientifique collaborative financés par l’UE. Neuf ans plus tard, le projet EROSS, financé par l’UE, a été l’un des lauréats de ce prestigieux prix dans la catégorie «innovation». Le prix a été remis au gestionnaire de l’étude du projet, le Dr Vincent Dubanchet, de Thales Alenia Space, constructeur français de satellites, lors d’une cérémonie qui s’est tenue au musée du Quai Branly le 2 décembre 2021.

Développer les éléments constitutifs d’un vaisseau spatial de service de satellite en orbite

Coordonné par Thales Alenia Space, le projet EROSS a fait la démonstration de solutions technologiques clés pour les missions de maintenance de satellites en orbite. Des véhicules spatiaux très polyvalents sont indispensables pour mener à bien des missions telles que l’inspection de satellites, la manipulation robotique, l’extension de la durée de vie des satellites, le ravitaillement en orbite et la désorbitation des débris spatiaux. EROSS a été chargé de développer les principaux éléments constitutifs de ces véhicules tout en améliorant leurs fonctionnalités et leurs performances. Selon un communiqué de presse publié sur le site web du groupe Thales, le projet EROSS fait partie de la deuxième phase du plan d’action du groupe de recherche stratégique (SRC pour Strategic Research Cluster) de l’UE pour la robotique spatiale. I3DS, un projet antérieur financé par l’UE, dirigé par Thales Alenia Space et consacré au développement de capteurs de pointe pour les missions d’exploration spatiale, constituait la première phase du SRC. I3DS a également remporté le prix des Étoiles de l’Europe en 2019. «Ces deux projets ont déjà abouti à des démonstrateurs au sol, une première étape destinée à montrer la faisabilité des applications prévues, notamment EROSS, qui a déjà validé toutes les technologies nécessaires aux opérations de maintenance en orbite», rapporte le communiqué. Le projet EROSSplus, également mené par Thales Alenia Space, constitue la troisième et dernière phase du SRC. Dans cette phase, l’équipe du projet concevra une mission de démonstration d’entretien et d’assemblage en orbite pour les futures missions robotiques commerciales européennes. «Ces nouveaux véhicules spatiaux marqueront un changement de paradigme dans l’espace tel que nous le connaissons: ils permettront des opérations robotiques avancées dans l’espace, et marqueront une transition d’un environnement spatial statique à un environnement dynamique où les systèmes spatiaux peuvent évoluer dans l’espace. Les services de maintenance en orbite, un domaine dans lequel Thales Alenia Space fait figure de pionnier, apporteront une nouvelle approche de l’accès à l’espace. Alors que l’humanité envisage, par exemple, d’établir des bases permanentes sur la Lune, ces technologies offriront de réels avantages pour de nombreuses autres missions, notamment le transport, les rendez-vous orbitaux et l’assemblage de différents composants dans l’espace.» EROSS (European Robotic Orbital Support Services) a pris fin en juin 2021. Dans le prolongement direct d’EROSS, le projet EROSSplus (European Robotic Orbital Support Services +), qui durera deux ans, prendra fin en janvier 2023. Pour plus d’informations, veuillez consulter: site web du projet EROSS

Mots‑clés

EROSS, EROSSplus, espace, satellite, orbite, mission, robotique, Étoiles de l’Europe, prix